Vers la confirmation de Mohamed Aouzal à son poste

Vers la confirmation de Mohamed Aouzal à son poste

Les débats préalables au rendez-vous de l’assemblée générale de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) se poursuivent. Jeudi dernier, dans la ville d’El Jadida, les dirigeants des clubs de première et deuxième division se sont réunis pour débattre des aspects relatifs au changement qu’attend le monde du football national. Contacté par ALM, Mohamed Nassiri, secrétaire général du Groupement national de football d’élite (GNFE) a déclaré : «En plus du soutien au changement qui se fera prochainement au sein de la Fédération, le GNFE a conclu que Mohamed Aouzal doit maintenir son poste en tête du Groupement pour accomplir des chantiers qu’il avait ouverts. L’assemblée du GNFE sera prévue prochainement».  La continuation d’Aouzal, le vice-président de la FRMF aux commandes du GNFE reste un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre.
Il faut dire que, déjà depuis le début de la saison, on parlait d’un départ d’Aouzal du GNFE à cause notamment d’un problème de santé. Actuellement, et dans ces moments cruciaux, Nassiri annonce que Aouzal restera, parmi les décideurs de la chose footballistique nationale.
Certains dirigeants de clubs veulent que cet homme soit maintenu dans son poste pour contribuer à l’achèvement des programmes dans lesquels il s’est engagé. D’autres, surtout des jeunes nouveaux dirigeants des clubs approuvent le changement et le rajeunissement dans ces institutions. C’était, en effet, en 1995, qu’Aouzal avait pris en charge la présidence du GNFE. La dernière assemblée du GNFE remonte à 2004. D’autre part, Nassiri a précisé que la date de la tenue de l’assemblée générale du GNFE sera annoncée ce mardi 14 avril bien avant l’assemblée de la FRMF. L’élément matériel était également au cœur des débats dans la ville d’El Jadida. Ainsi, parmi les principaux points figurant à l’ordre du jour, on retrouve le souci des bourses allouées aux clubs de première et deuxième division. Les parties présentes ont réclamé une hausse pour les années à venir. A titre indicatif, selon Mohamed Nassiri, un club de première division perçoit annuellement une somme de 2 millions DH. Une somme de 600 mille DH est quant à elle attribuée aux clubs de deuxième division. Par ailleurs, une somme de dix millions DH est concédée aux clubs de la division des amateurs.
Les participants à cette réunion, qui a duré toute la journée, ont de même appelé au renforcement des infrastructures footballistiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *