Victoire contestée des Verts

Victoire contestée des Verts

Une victoire au goût amer. Les supporters du Raja de Casablanca n’ont pas dégusté le succès de leur équipe face au COD Meknès (3-1) à l’issue de la 23ème journée du championnat nationale de football en raison des erreurs d’arbitrage ayant entaché la rencontre.
Les rues de la capitale économique étaient assez calmes pour une victoire rajaouie qui intervient après une longue «traversée de désert» marquée par une série record de contre-performances.
Les fans du Raja espéraient un réveil des Verts au stade Mohammed V.
La première période de la rencontre n’a pas connu de véritables occasions de buts, ni du côté du Raja ni de celui du CODM.  Le tournant du match intervient en deuxième mi-temps lorsque l’arbitre de la rencontre, Abdelaziz Ghiyat, siffle un penalty en faveur du Raja. Il a également expulsé le joueur du CODM Ali Kaïs. C’est l’attaquant gambien du Raja, Ousmane Jallow, qui s’est chargé de la transformation (65è).
Réduits à dix, les Meknassis sont parvenu à égaliser grâce à un penalty transformé par l’attaquant du CODM, Didier Knippa (72è).
Trois minutes plus tard, un autre penalty permettra au Raja de mener la rencontre. Encore une fois, c’est Ousmane Jallow qui s’en est chargé inscrivant ainsi son deuxième but de la rencontre.
La décision d’Abdelaziz Ghiyat a été largement contestée par les joueurs du CODM. La protestation du joueur du CODM Mohamed Lamrini lui a coûté cher, puisqu’il écopa d’un carton rouge.
Avec deux joueurs en moins, les visiteurs se sont révoltés en raison du temps additionnel excessif. D’ailleurs, le troisième but rajaoui singé Ousmane est survenu dix minute après la fin du temps réglementaire.
Le président du CODM, Mohamed Karadi, n’a pas caché son mécontentement dans une déclaration à la télévision. «Ce qui vient de se passer est inconcevable. Je n’en dirais pas plus», a-t-il lancé. «L’arbitre a saboté la rencontre. Il est l’unique responsable de la défaite de notre équipe», a estimé pour sa part Mohamed Ghayet, l’avant-centre du CODM contacté par ALM. Le club meknassi a décidé de déposer une plainte technique contre l’arbitre Abdelaziz Ghiyat.
Après cette victoire peu glorieuse, le Raja s’éloigne un peu de la zone de relégation, dans laquelle se trouve la formation de l’ASS.
Battus à El Jadida par le Difaâ (3-1), les Slaouis se trouvent donc plus que jamais dans de mauvais draps.
Au terme de cette 23ème journée, le Moghreb de Tétouan, quant à lui, s’est hissé en deuxième place aux côtés des Militaires (42 points) après avoir remporté le derby du nord face à l’Ittihad de Tanger par (1-0). Cette journée a été amputée du match au sommet devant opposer les FAR de Rabat à l’Olympique Khouribga en raison de l’engagement de l’équipe militaire en Ligue des champions. Deux autres rencontres ont été reportées en raison de la participation du Wydad de Casablanca et du Hassania d’Agadir dans les compétitions africaines.

Résultats et classement

Résultats :

Moghreb Fès – Kawkab Marrakech (1 – 0)
Difaâ El Jadida – AS Salé. (3 – 1)
Mouloudia Oujda – Olympic Safi (2 – 1)
Raja Casablanca – COD Meknès (3 – 1)
Moghreb Tétouan – Ittihad Tanger (1 – 0)
FAR Rabat – Olympique Khouribga. (Reporté)
Jeunesse Massira – Wydad Casablanca. (Reporté)
Ittihad Khémisset – Hassania Agadir (Reporté).

Classement général :

1. Olympique Khouribga 49
2. FAR Rabat 42
. Moghreb Tétouan 42
 4 . Wydad Casablanca 39
 5. Kawkab Marrakech 33
6. Difaâ El Jadida 30
7. Ittihad Khémisset 29
8 . Mouloudia Oujda 28
9 . COD Meknès 27
10. Hassania Agadir 25.
11. Olympic Safi 24
. Raja Casablanca 24
13. Moghreb Fès 23
14. Jeunesse Massira 22
15. Ittihad Tanger 20
16. AS Salé 19.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *