Victoire du Français Mathieu

Victoire du Français Mathieu

C’est finalement le Français Paul-Henri Mathieu qui s’est adjugé le Grand Prix Hassan II de tennis, une épreuve du circuit ATP dotée de 416.000 dollars, en ne faisant qu’une bouchée de l’Espagnol Albert Montanes en finale, disputée dimanche au complexe Al Amal.
Mathieu, âgé de 25 ans, n’a pas fait dans le détail face en son adversaire en s’imposant en deux sets secs (6-1, 6-1). Paul-Henri Mathieu a entamé la partie sur des chapeaux de roue en gagnant cinq jeux d’affilée face à Montanes qui paraissait affaibli par sa demi-finale marathonienne contre l’autre Espagnol Ruben Ramiraz-Hidalgo.
Visiblement surpris par l’intrépidité de son adversaire, Albert Montanes n’a pas eu le temps de réagir et n’arrive à inscrire qu’un seul jeu contre six. Durant le deuxième set, Mathieu n’a fait que confirmer sa supériorité par un service solide et un jeu réglé comme une horloge. Face à la détermination de son adversaire, l’Espagnol s’est trouvé désarmé subissant le rythme d’un Mathieu en pleine forme.
Vainqueur en 2002 de deux tournois à Lyon et à Moscou, le tennisman Français remporte ainsi son premier tournoi sur terre battue. Paul-Henri Mathieu avait réalisé un bon parcours lors de cette édition 2007 du Grand Prix qui a réuni les meilleures raquettes du monde. Après avoir terrassé en quart de finale la tête de série N°2, l’Argentin José Acasuso (7-6 (7/5) 6-4), il  s’est offert en demi son compatriote, tête de série n°5, Marc Gicquel en deux sets (6-3, 7-5). La 23ème édition du Grand Prix Hassan II a eu son lot de surprise. En effet et contrairement à tous les pronostics, cette édition du tournoi a connu l’élimination de deux autres têtes de série en quart de finale. Il s’agit du Slovaque Dominik Hrbaty (n°1) et du Français Julien Benneteau (n°3). Hrbaty, qui a évincé lors du deuxième tour l’Algérien Slimane Saoudi en deux sets, (7-5, 7-6 (7/2)) a été sorti par l’Espagnol Albert Montanes. Le finaliste malheureux de ce tournoi s’était imposé en deux sets, (7-6 (7/5) 6-3). Benneteau, qui avait pourtant bien débuté son quart de finale, a fini par lâcher face à son compatriote Marc Gicquel (n°5) pour s’incliner en trois sets (3-6, 6-1, 6-1). Le Grand Prix Hassan II s’inscrit cette année dans le cadre du circuit international de tennis Sa Majesté Mohammed VI, fraîchement créé. Et pour la première fois de l’histoire de ce prestigieux tournoi, tous les joueurs qualifiés directement pour le tableau final comptent parmi les 100 meilleurs tennismen du monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *