Victoire du Maroc face à la Libye

Victoire du Maroc face à la Libye

Après sa défaite surprise face à la Tunisie, la sélection nationale sous la houlette de son coach, Jean Paul Rebatet, n’avait aucune autre alternative que la victoire dans sa deuxième sortie face à la Libye. Autrement dit, un autre faux pas était synonyme de disqualification avant terme.
Conscients du danger qui les menace, les Lions de l’Atlas ont entamé la rencontre avec beaucoup de prudence face à une équipe libyenne très bien orchestrée par l’ex-coach national l’Américain Wreigt Sterling, qui connaît parfaitement le basket marocain. Quoi qu’il en soit, la phalange marocaine alors composée de Mounir Bouhlal, Mohamed Mouak, Bassim Houari, Mustapha Khalfi et Zakaria Mesbahi a déployé un jeu basé sur les contres-rapides tout en maîtrisant le rebond offensif. Cette tactique a donné ses fruits puisque durant le premier quart-temps, les nationaux ont devancé leurs homologues libyens, 21-14. Lors du deuxième set, les visiteurs ont serré les boulons en défense en multipliant les attaques et en variant les combinaisons. À l’opposé, les hommes de Rebatet étaient quelque peu surpris par la résistance acharnée des hommes de Sterling qui sortent vainqueurs lors du deuxième quart-temps par 10-13. Le score à la mi-temps a été de 31-27. Un résultat qui laisse planer beaucoup de doute quant à l’issue de cette rencontre cruciale pour le Maroc.
De retour des vestiaires, les amis de Mustapha Khalfi étaient conscients de leur relâchement lors du deuxième set ce qui a fait revenir les Libyens dans le match. À cet effet, les nationaux ont dû cravacher fort pour surclasser leurs adversaires du jour, et ce grâce à la dextérité de son catalyseur Mustapha Khalfi, meilleur joueur sur le terrain (30 pts). Ce résultat a été également dû aux multiples passes décisives et des rebonds défensifs qui ont eu un impact positif au terme du troisième quart-temps où le Maroc s’est imposé avec 56-43.
Au cours du dernier set, le coach Jean Paul Rebatet a su gérer convenablement la rencontre sans ouverture devant une équipe libyenne ambitieuse et déterminée à créer la surprise. Le dernier en quart-temps s’est soldé par un score équitable de 16 partout. La manœuvre des Marocains tout le long de la partie était payante devant une équipe libyenne accrocheuse avec un score final de 71/59.
Selon les statistiques, le point noir des Marocains réside dans les tirs à mi-distance à 3 points avec 26, ce qui représente 12 %, un chiffre très faible qui pose plus d’une question. Pour ce qui est des tirs à 2 points en comparaison avec le match précédent contre la Tunisie, le Maroc ne s’est pas amélioré avec 40/20, soit 50 %. En ce qui concerne les lancers-francs, on a remarqué une nette amélioration avec 22/32, soit 69 %. Les meilleurs marqueurs de l’équipe nationale sont : Khalil (2pts), Mesbahi (16 pts), Mouak (12 pts) et Bouhlal (9 pts). Pour leur part, les éléments évoluant à l’étranger en l’occurrence Bouidi Khalid, Dahbi Jawad, Aït Tabachir et Reda Ghenimi n’ont pas apporté ce plus dont ne disposent pas les joueurs nationaux. A ce propos, ils sont appelés à fournir beaucoup plus d’effort pour gagner la confiance du team national et du grand public de la grosse balle orange.

  Classement et programme
Classement après 2 journées:
1- Tunisie 4 pts
2- Maroc 3 pts
3- Libye 2 pts

Programme :
jeudi : Tunisie/Maroc 20h,
vendredi : Libye/Tunisie 20h
samedi : Libye/Maroc 17h dans la salle 11 janvier à Fès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *