Victoire méritée du MAT

Victoire méritée du MAT

En s’inclinant par trois buts à zéro sur son propre terrain le Mouloudia a compromis ses espoirs de survie  en division d’élite. Sans aucun fond de jeu,  la plupart des joueurs étaient dans un jour sans ; à savoir un groupe méconnaissable avec beaucoup d’imperfections  dans l’entrejeu et la relance. Les supporters qui n’ont guère  apprécié la prestation de leur équipe, n’ont épargné ni joueurs ni dirigeants. Par contre, les Tétouanais étaient à l’aise sur le terrain et ont fait preuve d’une grande maturité technico-tactique. Ils ont réussi tout ce qu’ils ont entrepris grâce à une bonne occupation de la surface de jeu et à l’apport considérable de leur ligne médiane. Les Moubaraky et Mrabet qui ont émergé du lot par leur sens de l’organisation,  ont réussi l’équation difficile  d’être au four et au moulin tout en alimentant leurs attaquants par des passes en profondeur et dans le dos d’une défense en mal d’inspiration. Excepté le gardien Charef qui a fait éviter aux siens une lourde défaite et le défenseur axial Meddah qui a tenté de colmater les brèches provoquées par ses coéquipiers, les autres étaient effacés. Dans ce registre de faiblesse manifeste, le latéral gauche Derfoufi a complètement raté sa prestation. D’ailleurs, l’entraîneur Fakhir a vite détecté la lacune et a demandé à ses attaquants d’exploiter cette faille. C’est ce que réalisa avec brio  Sersar  et Madihi qui ont su comment enflammer ce flanc. La première mi-temps a  connu un jeu équilibré. Les deux formations ont tenté d’imposer leurs rythmes et de surprendre leurs adversaires par des infiltrations sur les ailes. Dans cet exercice les Nordistes étaient plus menaçants à l’instar de Madihi qui a tenté le tir croisé à la 10ème et qui a failli ouvrir la marque si ce n’est la vigilance de Charef.  Deux minutes plus tard, le feu follet Madihi se distingua par sa technicité en inscrivant de belle manière le premier but de la partie. Un but qui allait faire sortir les locaux de leur réserve.  De son côté, Nicolas a essayé  la percée en solitaire mais fut vite stoppé par Moutada Fall  à la 34ème.
La seconde période allait être dominée par les poulains de Fakhir grâce aux infiltrations de Lakhal et au travail de préparation assumé à merveille par Moubaraky qui a servi Madihi  en embuscade pour doubler la mise à la 65ème. Un but qui allait disloquer  pour de bon une défense sans âme. La correction aurait été plus salée si ce n’est les interventions suicidaires du gardien local aux 59ème, 72ème et 83ème.  Et au lieu de contribuer à faire mieux tourner son équipe le meneur local allait commettre la bévue de faucher son vis-à-vis à la 77ème. Ce fut le penalty indiscutable que Benchrifa transforma à sa manière. Commentant la rencontre pour ALM, Madihi n’a pas caché son étonnement de voir un Mouloudia qui a complètement raté sa vocation alors qu’il avait bien joué une semaine auparavant contre le RCA. Il a cependant rappelé que le Moghreb de Tétouan a enfin retrouvé son rythme de croisière et qu’il est fin prêt pour jouer les premiers rôles du championnat de cette saison.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *