Virginie Thonon triple vainqueur au Morocco Royal Tour 2017

Virginie Thonon triple vainqueur au Morocco Royal Tour 2017

Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles

SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, dimanche après-midi au Parc d’expositions Mohammed VI d’El Jadida, la cérémonie de remise du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles, comptant pour la 3ème et dernière étape du 8ème Morocco Royal Tour, un concours international de quatre jours disputé dans le cadre de la 10ème édition du Salon du cheval, organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi. Pour cette compétition, c’est la cavalière belge Virginie Thonon qui s’est illustrée et signe ainsi sa troisième victoire à la 8e édition du MRT après les concours CSI* 1.30m et CS* 1.25m respectivement tenus à El Jadida et Rabat. Thonon sur «High Tech Vy de Septon» s’est adjugé la première place de cette épreuve de 1.60m inscrite dans le calendrier de la «World Cup Arabe League» en signant le seul parcours sans faute (40.73).

La Belge de 37 ans succède au palmarès du Grand Prix au Jordanien Ibrahim Hani Bisharat sur «Bowie Z», titré l’an passé et vainqueur cette année du Grand Prix Feue SAR la Princesse Lalla Amina à l’étape de Rabat du MRT. Interrogée par la presse après sa consécration, Thonon, qui compte à son actif 110 victoires, s’est dite très satisfaite de sa participation au MRT 2017 par ses trois chevaux qui ont tous signé un excellent parcours.

Le MRT est une grande compétition que tout cavalier ambitionne de disputer, a-t-elle déclaré, saluant au passage le haut niveau technique et organisationnel de la compétition. La deuxième place est revenue au champion de la Suisse, Pius Schwizer sur Balou Rubin R (38.95/4 pts de pénalités). Le Qatari Mohammed Bassem sur Arghelith Squid complète le podium (39.59) en écopant lui aussi de 4 points de pénalités.

Le reste du top 5 est complété de deux cavaliers français, en l’occurrence Simon Delestre sur Gain Line (39.82) et Severin Hillerau sur Radja d’Artemis (41.11), en encaissant tous les deux 4 points de pénalités. Huit cavaliers marocains étaient en lice dans ce GP, sept d’entre eux dont Abdelkebir Ouaddar sur «Saphir du Talus» n’ont pas été classés alors que Abdeslam Bennani Smires sur Saphir des Chayottes a été éliminé au 1er tour.

L’étape d’El Jadida du MRT,
organisée en marge de la 10e édition du Salon du cheval (17-22 octobre), a connu la participation des cavaliers représentant
plus de 20 nations dont le Maroc, l’Égypte, la France, l’Angleterre, l’Italie, le Portugal, le Qatar, l’Arabie Saoudite, l’Espagne, la Suisse, la Suède, la Jordanie, la Syrie et les Émirats Arabes Unis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *