WAC : Gosso Gosso rate sa sortie

WAC : Gosso Gosso rate sa sortie

«Gosso Gosso à jamais dans nos cœurs», disait une pancarte des supporters du Wydad lors du match de dimanche opposant le club casablancais au Kawkab de Marrakech ; une rencontre comptant pour la treizième journée du championnat national de première division de football (GNFE-1) et qui s’est soldée par un but partout.
Ce match, disputé au stade du père Jégo, devait être en principe le dernier pour le milieu de terrain ivoirien sous le maillot du WAC. Mais pressé de rejoindre son nouveau club, le Maccabi Tel-Aviv, Jean-Jacques Gosso Gosso a déclaré forfait comme ce fut le cas pour la dernière rencontre du Wydad face à l’équipe des FAR mercredi dernier.
Le départ du défenseur ivoirien n’est pas une surprise. Le joueur était, ces derniers mois, en contacts très avancés avec l’équipe israélienne. Un transfert qui s’annonçait difficile étant donné que le WAC a refusé de traiter avec elle.  Mais après d’âpres négociations, Jean-Jacques Gosso Gosso est parvenu à obtenir le divorce avant l’expiration de son contrat. En contrepartie, le club casablancais recevra une indemnité pour les six mois restants du contrat.
Né en 1983 à Abidjan, Jean Jacques Gosso Gosso est une révélation de l’entraîneur argentin, Oscar Fulone, qui décidé de l’intégrer au sein de l’équipe du WAC en 2002.
Jeune et brillant, ce milieu de terrain n’a pas cessé d’évoluer pour devenir l’une des pièces maîtresses du club casablancais. Il sera, par la suite, convoité par tout le monde, y compris par le Raja de Casablanca. En 2005, le WAC a revu à la hausse le montant de son contrat et ce pour pouvoir le garder. Dimanche, les fans de ce joueur étaient nombreux. Malgré son absence, ses supporters ont quand même tenu à lui rendre un dernier hommage. Gosso Gosso aurait pu réussir une sortie en fanfare sous les applaudissements des supporters. Mais il a préféré s’abstenir; pour éviter probablement les mauvaises surprises !
En tout cas, avec ou sans lui, le Wydad n’est pas au meilleur de sa forme. Bien que classé deuxième derrière l’Olympique de Khouribga, le WAC n’arrive pas à enchaîner. Après sa victoire en match de mise à jour face à l’équipe des FAR, les «rouges et blancs» ont été tenus en échec par le Kawkab de Marrakech.
Les hommes de Badou Zaki ont su gérer la rencontre et arracher un nul précieux. Pourtant les Wydadis avaient ouvert la marque par Jouaya en seconde période. Ce n’était que partie remise puisque les Marrakchis égaliseront quelques minutes plus tard par le biais de Semlali.

Les FAR battent les Soussis  

Lors du deuxième match de la 13ème journée du championnat national de football, disputé dimanche, les FAR ont réalisé l’essentiel en empochant les trois points de la rencontre qui les a opposées au Hassania d’Agadir. Les militaires se sont imposés sur le score de 1-0, œuvre de Mounir Benkassou sur penalty. Avec cette victoire, ils totalisent 21 points et reprennent la quatrième place du classement général à l’Ittihad Zemmouri de Khémisset (IZK), battu par le Moghreb de Tétouan (0-1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *