WAC : Lamyaghri part aux Emirats

WAC : Lamyaghri part aux Emirats

Le keeper des «Rouges», Nadir Lamyaghri, s’est envolé hier aux Emirats arabes unis pour rejoindre le club d’Al Wahda. Les dirigeants du club casablancais ont décidé de prêter l’international marocain à cette équipe émiratie pour une durée de quarte mois en contrepartie d’un montant de 100.000 dollars (850.000 dirhams).
Nadir Lamyaghri se réjouit de l’accord passé entre son club et Al Wahda. Pour lui, il s’agit d’une nouvelle expérience qui lui sera bénéfique.
« C’est une expérience inédite pour moi. Je n’ai jamais joué auparavant dans un pays du Golfe. Je suis heureux que les dirigeants de WAC aient pu conclure ce contrat. J’espère que mon séjour à Al Wahda me permettra d’évoluer», a-t-il déclaré. Et pour une expérience inédite, c’en est une ! En effet, c’est la première fois qu’un club émirati s’intéresse à un gardien. Ce sont les attaquants qui sont généralement courtisés par les clubs des pays du  Golfe. Les dirigeants du club Emiratie ont fait appel aux services du gardien marocain pour accompagner l’équipe d’Al Wahda dans son engagement à la Ligue des Champions d’Asie.
Une compétition qui a succédé à la Coupe d’Asie des clubs champions. La Ligue des champions d’Asie ou (AFC champions League) écarte les «petits clubs»: ainsi la toute-puissante Confédération asiatique de football (AFC) a-t-elle décidé quels pays étaient suffisamment « mûrs » en terme de football pour pouvoir envoyer leurs deux meilleurs clubs dans la compétition. En 2005, les 14 pays « mûrs» étaient l’Arabie saoudite, la Chine, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, l’Indonésie, l’Irak, l’Iran, le Japon, le Koweït, l’Ouzbékistan, le Qatar, la Syrie, la Thaïlande et le Vietnam. «Le football asiatique est différent du football que l’on connaît. C’est avec un esprit serein que je rejoins le club Al Wahda dans l’espoir de voir ma carrière professionnelle enrichie par cette nouvelle expérience », affirme Nadir Lamyaghri.
Ce jeune gardien a connu avec le Wydad le meilleur et le pire. Il a été parmi les titulaires l’an dernier lorsque le WAC a remporté le titre de champion du Maroc. Il a aussi eu sa part de déboires. Nadir Lamyaghri a été plusieurs fois accusé par les supporters d’avoir du faible pour le Raja en raison de son absence durant les derbys casablancais. Des accusations qui avaient pris tellement d’ampleur qu’il a été à deux doigts de quitter le WAC. Mais Nadir Lamyaghri préfère ne garder que les bons souvenirs. «C’est difficile de quitter son club même provisoirement au milieu de saison. Mais dans la vie, il y a des priorités. Toutefois, je remercie les dirigeants du club ainsi que M’hammed Fakhir qui se sont montrés compréhensifs », renchérit l’international marocain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *