WAC-Raja : un derby explosif

WAC-Raja : un derby explosif

Le 100ème derby casablancais qui opposera le Wydad au Raja, le week-end prochain pour le compte de la 10è journée du championnat de   première division du Groupement national de football d’élite (GNFE-1), sera davantage pimenté par les enjeux relatifs au classement des deux clubs, respectivement leader et dauphin.  Tout auréolé récemment de leur probant succès en Coupe arabe des clubs champions, le WAC et le Raja se retrouvent dans leur derby classique ce week-end au complexe sportif Mohammed V pour la 100ème fois. Traditionnellement, les matches de derby mettant aux prises les deux frères ennemis, le Raja et le WAC qu’ils soient gagnés ou perdus, sont toujours difficiles et accrochés. Celui de ce dimanche risque de ne pas faire exception à la règle. Des deux côtés, on s’accorde à reconnaître que le match sera musclé et également déterminant pour la suite du championnat GNFE1. Le WAC et le Raja apparaissent comme les meilleures équipes en liste, c’est donc la rencontre majeure de cette dixième journée. Le WAC est leader du championnat avec 21 points ayant gagné 6 rencontres sur 9 jouées et trois matches nuls avec plus 7 au goal-avérage. Pour sa part, le Raja a dans son escarcelle 17 points sur les 9 matches joués, les Verts en ont gagné 4 et trois matches nuls avec +4 au goal-avérage. Pour l’heure, le WAC et le Raja restent invincibles. Autrement dit sans avoir enregistré aucune défaite au GNFE1. Les deux formations partent à chance égale, mais ça n’empêche pas que le derby casablancais peut basculer d’un côté comme de l’autre ce qui pourra avoir des retentissements en haut du tableau. Quoi qu’il en soit, la lutte va être très serrée entre les deux clubs. Un faux pas de l’un et un sans faute de l’autre sont les deux conditions nécessaires pour une victoire tant convoitée des deux protagonistes.
Pour sa part, le public qui est la pièce maîtresse de toute rencontre de cette envergure sera massivement au rendez-vous. Les autres matches du GNFE1 ne manqueront pas aussi d’attraction, il suffit de rappeler le derby des riverains entre les FAR  et l’ASS. Cette dernière a joué les premiers rôles sous la direction de son coach Ajnaoui. Sa troisième position en compagnie du Hassania d’Agadir en dit long sur l’ambition sans frontière du club des corsaires cette saison. À l’opposé, les FAR champion d’Afrique vont essayer de ne pas rater l’occasion pour engranger les trois points de la victoire et de rester dans le sillage du peloton de tête. Le MCO d’oujda dans la zone des relégables effectuera un déplacement périlleux pour affronter l’OCK, une équipe très difficile à manier à domicile devant son public et qui ne jure que par la victoire.
À Meknès, le CODM local sera l’hôte des gadiris du Hassania. Depuis l’arrivée du coach Youmir Abdelkader, le club meknassi est toujours à la recherche de son rythme d’antan. Le match contre le Hassania pourrait servir de déclic pour les coéquipiers de Aït Azza. Moldovan, le coach du club soussi, ne va pas l’entendre de cette oreille pour sortir au moins avec un match nul de cette rencontre à risque. Après avoir réussi sa première victoire de la saison le dimanche dernier face à l’IRT, le Chabab de Mohammédia va sans aucun doute enchaîner avec son deuxième succès  d’affilée contre l’Ittihad de Touarga pour essayer de sortir petit à petit de la zone rouge. A leur tour les visiteurs sous la houlette du coach Blinda vont se déplacer à Mohammédia pour renverser tous les pronostics.
L’IRT après son revers à domicile devant son public sera à rude épreuve encore une fois ce dimanche devant le DHJ, un club en pleine ascension qui ne pardonne pas devant son public doukkali. Les deux formations partent quand même à chance égale, mais un avantage est à mettre à l’actif des locaux. La nouvelle promue, le Maghreb de Tétouan trouve beaucoup de mal à rivaliser avec les grands de la GNF1. Son match ce week-end face à Al Massira ne sera pas de tout repos compte tenu de l’expérience des Sahraouis dans ce genre de match en déplacement. À Safi, l’Olympic local est toujours sous le choc, après sa disqualification de la Coupe arabe et la démission de son entaîneurAziz Lamri. Le nouveau coach Dahan va tout tenter pour réussir de relever la barre. Une victoire des Safiotes n’est pas à exclure mais attention aux hommes de Amouta, coach de l’IZK, qui sont capables de surprendre même en déplacement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *