Wenger reste prudent

Wenger reste prudent

Les Londoniens d’Arsenal, qui n’ont plus remporté la Premier League depuis 2004, ont battu lundi soir une accrocheuse équipe des Blackburn Rovers grâce à un but rapide de Philippe Senderos et un autre dans les arrêts de jeu d’Emmanuel Adebayor. Après la défaite de Manchester United face à City et le match nul entre Chelsea et Liverpool dimanche, les jeunes Gunners occupent solidement la première place avec cinq points d’avance sur United et huit sur Chelsea. «Il nous reste encore 12 matches, nous sommes bien placés, nous pensons que nous pouvons le faire mais nous ne sommes pas bêtes non plus, nous savons que c’est loin d’être terminé et que nous devrons nous battre jusqu’à l’ultime minute du championnat certainement», a dit Wenger sur le site officiel du club. Entre fin mars et mi-avril, en l’espace de trois semaines, Arsenal se déplacera à Stamford Bridge puis Old Trafford et recevra Everton, quatrième, et Liverpool. «Un calendrier difficile nous attend, comme tout le monde», a ajouté le manager français. «Je ne veux pas que mes joueurs se préoccupent de l’écart entre nous et les autres. Je veux qu’ils s’emploient à conforter notre avance et qu’ils abordent chaque match avec l’idée de continuer sur cette lancée et d’affirmer notre autorité pour gagner chaque match, qu’ils jouent en réels prétendants», a-t-il ajouté. D’autre part, et sous un autre angle, l’entraîneur de United Alex Ferguson a estimé mardi que le projet de faire jouer des matches du Championnat anglais à l’étranger «ne recevait aucun soutien pour le moment» en Angleterre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *