Winfried Schaefer : Le «Lion blond» des Indomptables

«Quand vous me regardez, vous ne trouvez pas que j’ai tout d’un Lion ? », plaisante le coach des Indomptables, reconnaissable à ses longs cheveux blonds et ses chemises blanches à manches longues.
Derrière cette bonhomie, se cache un homme attaché à une certaine rigueur : « Je n’ai pas de doute sur leur talent individuel, déclarait-il au magazine African Soccer avant la CAN au Mali. Mais j’ai trouvé qu’ils ne croyaient pas assez en eux, qu’ils manquaient de discipline tactique et d’organisation: des vertus qui font la force du football allemand », expliquait-il. « Je n’ai jamais eu de problèmes avec un joueur, confirme le principal intéressé. Je travaille en parfaite harmonie avec mes collaborateurs Thomas Nkono l’entraîneur des gardiens de but) et mon adjoint Marius Omog. C’est d’ailleurs lui qui traduit mon message aux joueurs puisqu’il parle bien ma langue ». Omog a étudié à Leipzig dans les années 80.
Sur le terrain, ses grands gestes valent tous les discours. Gagner la CAN et faire bonne figure en Coupe du monde sont les deux priorités de Schaefer: « L’équipe camerounaise de cette année doit se donner les moyens de dépasser la performance de la formation de 1990 qui a atteint les quarts de finale au Mondial, avec les Milla et Nkono », résume Schaefer, dont l’équipe jouera contre l’Allemagne.
Au Mali, Schaefer sait que le Cameroun est l’équipe à battre: « J’ai préparé mon équipe pour gagner. Mes joueurs sont physiquement et mentalement prêts. Je me félicite d’avoir au sein du groupe des éléments clés comme le capitaine Song, comme Foé ou Mboma ».
Le Lion blond veut rugir avec eux dimanche prochain lors de la finale de la CAN-2002 à Bamako.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *