Youssef Lamrini : «Il faut dépasser les conflits et régulariser la situation financière pour le bien de l équipe»

Youssef Lamrini : «Il faut dépasser les conflits et régulariser la situation financière pour le bien de l équipe»

ALM : Comment peut-on décrire la situation au sein du KAC de Kénitra ?
Youssef Lamrini : La situation au KAC de Kénitra est déplorable. Nous n’avons pas les conditions qui répondent aux exigences d’un championnat professionnel. Tout le monde est en train de vivre une situation pénible et surtout les joueurs et moi-même. Avec cette crise, je suis dans une position inconfortable en raison de l’instabilité du comité et les conflits entre deux prétendants pour le poste du président après la démission de Youssef Chippo.

Justement, vous n’avez toujours pas reçu vos primes et salaires ?
Effectivement, je n’ai pas encore reçu ni mes indemnités ni les primes de signature. Je les ai réclamées à maintes reprises, mais en vain. Mercredi dernier, j’ai déposé une lettre à la Fédération royale marocaine de football en réclamant tous mes droits au club. Maintenant, j’attends une réponse ou bien une solution de la part du club. Je tiens à vous dire que même les joueurs n’ont reçu ni salaires ni primes de signature.

Est-ce que vous envisagez de quitter le KAC ?
Au contraire, j’aimerais bien terminer mon travail que j’ai commencé la saison dernière. Au-delà de tous les problèmes, j’ai un contrat moral avec les joueurs, le public, et je dis, encore une fois, que malgré la difficulté de la vie à Kénitra, cette ville mérite une grande équipe qui doit honorer le football local. Il faut absolument dépasser les conflits et régulariser la situation financière pour le bien et dans l’intérêt de l’équipe et viser ainsi un bon classement dans le championnat.
Est-ce que l’équipe compte vraiment boycotter le championnat ?
Non je ne crois pas. Pour le moment je ne vois aucune raison de boycotter du championnat. Il faut savoir qu’on a une armada de jeunes joueurs qui ont besoin d’un peu d’encadrement et d’attention. À cette occasion, je lance un appel aux autorités locales pour aider ce club et aux dirigeants de laisser leurs intérêts de côté pour le bien de l’équipe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *