Zaki à l’épreuve de la Guinée

«Nous sommes déterminés à aller défier la Guinée sur son sol, avec l’objectif de ramener au moins le point du match nul, à défaut de nous imposer », ce sont les propos du sélectionneur National, Badou Zaki, lors d’une conférence de presse tenue, mardi dernier, au Centre National de football de Maâmora. Des propos rassurants à quelques jours du grand sommet de la cinquième journée du groupe 5 Guinée-Maroc, dimanche, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations et du Mondial 2006.
Cette rencontre, qui sera retransmise en direct sur la première chaîne à partir de 16 h 30, revêt une importance particulière pour le Onze national, surtout après sa piètre prestation et son match nul face à la Tunisie. Pour récupérer les points perdus, les « Lions de l’Atlas», qui s’envoleront ce vendredi à destination de Conakry, n’ont d’autres alternatives que de ramener au moins un match nul en attendant les autres confrontations. Tout mauvais pas risque, donc, de coûter cher aux poulains de Zaki. L’enjeu est de taille. Et l’entraîneur national en est conscient. « Notre adversaire est de taille. Il est certes actuellement leader du groupe, mais cela ne va altérer en rien notre volonté d’engranger les trois points de la victoire ou de terminer au moins invaincus », a tenu à préciser le coach national. C’est pourquoi ce dernier n’a cessé, ces derniers temps, de travailler le côté psychologique de sa troupe, répétant les déclarations optimistes. Car, pour lui, il s’agit, d’abord et avant tout, de remonter le moral des « Lions de l’Atlas », qui n’était pas au beau fixe lors de la dernière sortie face aux Aigles de Carthage. Les raisons restent inconnues, même si on parle d’un certain malaise au sein de l’équipe. Sa dernière tournée en Europe avait pour objectif de remettre de l’ordre à la maison. Certes, déloger la Guinée, leader du groupe, ce sera difficile, mais pas impossible. Pour faire la différence ou au moins pousser son adversaire au partage des points, l’entraîneur national compte sur le retour de Youssef Sefri, maître à jouer du onze national et dont l’absence face à la Tunisie a causé beaucoup de problèmes au coach national. Interrogé sur l’équipe type qui sera alignée contre la Guinée, Zaki a fait savoir que ce sera celle qui s’était illustrée lors des phases finales de la CAN 2004 en Tunisie. Pas de changement donc, même si les choix du sélectionneur national ont été vivement contestés ces derniers temps, notamment celui de Mourad Hdioued. Face aux Guinéens, les coéquipiers de Naybet devront sortir leur grand jeu.
Menés par leur vedette Feiduno, qui n’est autre que l’ex-coéquipier de Chemakh à Bordeaux, les Guinéens, qui pratiquent un football de bonne facture, chercheront à conforter leur position en tête du groupe. Après la Guinée, les «Lions de l’Atlas» recevront le Kenya, la Guinée et le Malawi, avant de se déplacer chez le Kenya, puis recevoir le Botswana.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *