Zambie : la médaille du beau jeu

Zambie : la médaille du beau jeu

La Zambie, au 84e rang du classement Fifa, représente l’équipe surprise du plateau des quarts de finale de la CAN-2010 où elle s’est hissée grâce à un jeu collectif aussi huilé que loué, et dont elle veut se servir pour «accrocher une médaille». «On était venu en Angola pour se qualifier en quarts de finale, ce qui était assez ambitieux pour la Zambie, vu le groupe, confie à l’AFP le sélectionneur Hervé Renard. J’ai vécu la qualification avec le sentiment du devoir accompli, et l’envie de ne pas s’arrêter en si bon chemin». Il y a 20 ans, la grande équipe de Zambie avait fini 2e, note-t-il en évoquant les Chipolopolos de Kalusha Bwalya, aujourd’hui président de la Fédération zambienne. Notre objectif est désormais d’aller en demi-finales et d’accrocher une médaille». Qui connaît les Zambiens? Les joueurs ou entraîneurs interrogés peinent à éviter le cliché du «collectif», qui prend néanmoins en l’occurrence tout son sens. C’est ce que pense le Nigérian Odemwingie: «La Zambie est une équipe qui a surpris tout le monde, très organisée. Elle a travaillé, ça marche comme une équipe, sans grandes stars». «C’est une équipe qui m’a fait une excellente impression», abonde Paul Le Guen à l’AFP.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *