Zemmama épate les dirigeants de Middlesbrough

Zemmama épate les dirigeants de Middlesbrough

A peine quelques semaines après avoir rejoint le club de Middlesbrough, pensionnaire de la deuxième division anglaise de football, l’international marocain Merouane Zemmama a réussi à épater les dirigeants du club, rapporte la presse britannique dans son édition du mardi. A seulement sa seconde participation à un match de Boro depuis qu’il l’a rejoint fin janvier dernier, le marocain a été l’artisan de deux des trois réalisations du club face à Millwall (3-2), ce qui a fait le bonheur de l’entraîneur, Tony Mowbray.  Quatre minutes après son entrée à la 58e minute, Zemmama avait délivré une passe décisive à Scott McDonald, qui a marqué le deuxième but de Boro. Quelques minutes plus tard, il ressurgit pour offrir une passe des plus calculées qui a permis à son co-équipier Leroy Lita d’assurer l’ascendant de Boro.  «C’est pour ça qu’il est ici», s’est réjouit Mowbray, mettant en exergue les «qualités authentiques» de Zemmama et son habilité à manipuler le ballon «avec élégance». «C’est cette pincée d’élégance qui fait la différence», a dit le coach dans une déclaration à la presse.  Mowbray, qui avait ramené Zemmama au club Hibernian (Ecosse) quand il y était entraîneur, puis à Boro, ne cache plus son admiration pour les performances du marocain. «Il a des qualités immenses», a-t-il dit.  Une blessure grave au genou avait éloigné Zemmama des pelouses pendant neuf mois, avant de faire son comeback remarqué en décembre dernier lors d’un match opposant son ancien club au Dundee United. «Je n’ai pas été surpris de le voir réussir un tel impact contre Millwall car je connais toutes ses qualités depuis que je l’entraînais au Hibs», a poursuivi Mowbray. Commentant le rétablissement du jeune international de sa blessure, Mowbray a souligné qu’il a pris la bonne décision de ne pas bousculer Zemmama, et de lui laisser le temps de récupérer tout son potentiel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *