Zidane et d’autres célébrités du foot soutiennent le Qatar

Zidane et d’autres célébrités du foot soutiennent le Qatar

Le Français Zineddine Zidane, mais aussi d’autres célébrités du foot comme l’Argentin Gabriel Batistuta, le Serbe Bora Milutinovic, le Camerounais Roger Milla ou le Hollandais Ronald De Boer, ont apporté leur soutien à la candidature du Qatar pour accueillir le Mondial 2022. Annoncé en grande surprise à la fin de la visite d’inspection de la Commission de la FIFA effectuée durant les trois derniers jours à Doha, le soutien de l’ancien capitaine de l’équipe nationale française est venu compléter celui des autres noms légendaires du ballon rond qui ont accompagné l’action médiatique qatarie depuis ses débuts.  «Je crois que le football appartient à tout le monde, je soutiens le Qatar parce qu’il le mérite et je pense aussi qu’il est temps que le Moyen-Orient organise le Mondial», a déclaré Zidane jeudi soir à Doha devant des journalistes venus de toutes parts. Outre ses atouts économiques qu’il met en avant pour affirmer ses capacités à remplir ses engagements au cas où la FIFA le choisirait pour accueillir le Mondial 2022, le Qatar n’a pas lésiné sur les moyens pour mener une campagne médiatique d’envergure. Tout en assurant le bon déroulement de l’inspection de la FIFA, la jeune équipe en charge du dossier de candidature de l’émirat, conduite par Cheikh Mohammad, un des plus jeunes fils de l’émir Hamad, s’est également attelée à séduire les dizaines de journalistes en leur faisant suivre, mais séparément, le même parcours de la commission d’inspection. Ils ont ainsi visité le site de la future ville nouvelle de Lusaïl, qui devrait être achevée avant 2022 au nord de la capitale, et pris connaissance, sur de somptueuses maquettes, des infrastructures urbanistiques, de transport et de communication, en particulier un quartier entièrement dédié aux médias, prévues par le projet. Avant de prendre connaissance des nombreuses maquettes des futurs stades climatisés et ultramodernes, les visiteurs avaient suivi un match de foot entre deux clubs qataris, joué mardi dernier au stade d’Al-Sad déjà climatisé. Et pour bien se rendre compte à quel point les techniques de climatisation ont été maîtrisées, ils ont été conviés sur un site d’essai, à l’échelle réelle d’un stade, où le système de refroidissement fonctionne entièrement à l’énergie solaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *