18ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : L’IRT, leader, poursuivra-t-il sur sa lancée contre l’OCK ?

18ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : L’IRT, leader, poursuivra-t-il sur sa lancée contre l’OCK ?

Sauf coup de théâtre, les partenaires de Zakaria Hadraf semblent en mesure de dominer leurs vis-à-vis afin de récupérer les trois points laissés au complexe Moulay Abdellah.

Des débats plus intéressants les uns que les autres figurent au programme de la 18ème journée de la Botola Maroc Telecom D1. Mais le classico entre le WAC et l’AS FAR sort du lot. Hélas ! Il est reporté au 28 courant. Cette journée ne se jouera pas dans son intégralité. Et pour cause, la tenue de la finale de la Super Coupe d’Afrique opposant le WAC au club Mazembe du Congo, ainsi que l’engagement de la RSB et du DHJ au safari africain en sont la cause.

Ceci dit, passons maintenant en revue ce qui nous est proposé. Comme au bon vieux temps, le match mettant aux prises le KACM au RCA suscite toujours un vif intérêt. Tenus en échec face au RAC, les hommes de Youssef Meriana ont été balayés sur le score sans appel de 3-0 en terre khouribguie lors de la précédente journée. Ils n’ont pas d’autres alternatives que de hausser leur niveau pour éviter les mauvaises surprises. Beaucoup pronostiquaient un troisième succès consécutif du Raja face à l’ASFAR. En vain. Et la pression monte, surtout que l’IRT a accaparé le fauteuil de leader après sa victoire contre le RAC lundi dernier. Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Sauf coup de théâtre, les partenaires de Zakaria Hadraf semblent en mesure de dominer leurs vis-à-vis afin de récupérer les trois points laissés au complexe Moulay Abdellah.

Voyage à haut risque pour l’équipe coachée par Youssef Fertout qui la conduira à Rabat pour y affronter son club local, le FUS. Mais le précieux succès obtenu par ses protégés aux dépens des Zayanis est bon pour le moral. Il leur a permis de reprendre des couleurs et de repartir du bon pied. Seulement, les Fussistes ne l’entendent pas de cette oreille. Logés à la huitième place avec au compteur 23 unités et un match en moins, les hommes de Walid Regragui veulent à tout prix s’imposer afin de se mêler au peloton de tête.

Cependant, Tout va bien pour l’IRT, nouveau leader. Il est en train de réussir un parcours presque parfait. Poursuivront-ils sur leur lancée contre l’OCK, hôte du jour ? Comme les matchs changent au gré des semaines, ils ont intérêt à se méfier de cette formation khouribguie capable de leur donner du fil à retordre et pourquoi pas de les surprendre.

Les autres confrontations HUSA-RAC et CAK-CRA sont au cœur des conversations. Une situation alarmante qui ne cesse d’empirer pour l’équipe chère au regretté Feu Ahmed Ntifi. Elle risque de retrouver la division inférieure aussitôt après son accession chez l’élite. Plus le temps passe plus s’accumulent les difficultés. La dernière en date, la défaite subie à domicile face à l’IRT, la huitième du nombre. Un vrai défi attend les poulains de Mendoza en rendant visite aux Soussis.

Ces derniers sont au mieux de leur forme. Ils partent largement favoris pour les épingler à leur tableau de chasse. Leur adversaire du jour sera en lutte pour sa survie. Le maintien a un prix. Le rendez-vous à Khénifra s’annonce également délicat pour les locaux. Il opposera les deux Chabab, celui de l’Atlas et du Rif. Les Zayanis sont dos au mur. Ils ne sont pas très loin du premier relégable. Les protégés de Kamal Zouaghi devront impérativement empocher le maximum de points pour assurer leur maintien. Côté Rifains, tout baigne. Ils font forte impression en se positionnant à la 6ème place. Aux Diara, Berrabeh et compagnie de prouver qu’ils ont les moyens et le mental pour brouiller les cartes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *