30ème édition du Marathon international de Marrakech : Plus de 9.000 coureurs sur la ligne de départ

30ème édition du Marathon international de Marrakech : Plus de 9.000 coureurs sur la ligne de départ

Ce marathon offre un parcours rapide, roulant et propice pour les performances dans un climat souvent clément en plein mois de janvier et un beau circuit considéré parmi les plus rapides des marathons internationaux.

Il s’agit de l’un des rendez-vous incontournables du calendrier de l’athlétisme mondial. Lorsqu’on s’aperçoit que le Marathon international de Marrakech soufflera cette année sa 30ème bougie, on comprend aisément la place prépondérante qu’il occupe.

Prévu dimanche 27 janvier, ce grand événement sportif ne réunira pas moins de 9.000 participants des quatre coins du globe dont une pléiade de Top runners comme le précise le directeur du marathon, Mohamed Knidiri.

Ce marathon, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, offre un parcours rapide, roulant et propice pour les performances dans un climat souvent clément en plein mois de janvier et un beau circuit considéré parmi les plus rapides des marathons internationaux, le long des allées de palmiers, d’orangers et d’oliviers, mais aussi des remparts de la ville.

Le nombre des participants, coureurs d’élite ou amateurs, dans cette épreuve de la ville ocre va crescendo au fil des éditions, a indiqué le directeur du MIM, une édition qui sera marquée, une nouvelle fois, par une rude concurrence pour monter sur le podium entre les coureurs kenyans, éthiopiens et marocains qui présentent de bons chronos et performances, notamment les Kenyans Chelimo Nicholas Kipkorir (2:07.38) et David Tarus (2:09.00), le Marocain Salaheddine Bounasr (2:08.25) et l’Ethiopien Teferi Fikadu Girma (2:09.34).

Chez les dames, la Chinoise Yinli He, dont la performance personnelle est de 2:27.35, sera une favorite pour le sacre face aux Kenyanes Monica Cheruto (2:29.16) et Cladys Jepkorir (2:30.01) et l’Ethiopienne Asefa Mulunesh Zewdu (2:30.35).
Le semi-marathon sera aussi relevé avec de nombreux prétendants aux premières loges du podium tant chez les hommes que chez les dames. Ainsi Abderrahman Kachir (58min 59 sec), Brahim Oukhoya (1h 01min 48sec) et Ali Chafi (1h 02min) se présentent comme les favoris aux côtés de Rkia El Moukim (1h 09min 33sec), Sanaa Achahbar (1h 10min 30sec) et Hajiba Hasnaoui (1h 10min 43sec).

En outre, une course de 3,5 kilomètres sera organisée, la veille du marathon samedi, au profit des enfants scolarisés âgés de 10 à 13 ans afin de faire aimer le goût de l’effort physique chez cette jeune population, une pépinière d’athlètes et de futurs sportifs, a ajouté M. Knidiri, également président de l’Association «Le Grand Atlas» (AGA), organisatrice de ce marathon.

Le MIM figure parmi les plus importants rendez-vous internationaux. Il est classé dans l’échiquier mondial eu égard au temps record (2:06.35) établi par le Kenyan Stephan Tum lors de l’édition 2013, un chrono qui a permis à ce marathon d’obtenir le 11è rang mondial. Le MIM n’ambitionne pas de s’arrêter là mais à devenir l’incontournable rendez-vous international de toutes les stars de cette belle discipline sportive. En 2015, cet événement a reçu le label lui permettant d’être qualificatif les Championnats du monde de Pékin et il sera qualificatif pour les Mondiaux de Doha l’année en cours et pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Cette édition est organisée sous le thème «Protégeons notre environnement» en collaboration avec la Ligue d’athlétisme de Marrakech-Safi et le soutien du ministère de la jeunesse et des sports, de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), la wilaya de la région et des conseils élus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *