3ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : Le CRA en danger à Khouribga

3ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : Le CRA en danger à Khouribga

Les Tangérois sont déterminés à signer leur premier succès à domicile. Pour y parvenir, leur coach va tenter de mettre en place un schéma précis et une ossature efficace.

Cette troisième journée de la Botola Maroc Telecom D1 ne se déroulera pas dans sa totalité. Elle connaîtra, elle aussi, comme les deux précédentes le report de trois débats de taille. Il s’agit du WAC-FUS, RSB-DHJ et CAYB-RCA. L’engagement des clubs casablancais et berkani au safari africain  oblige !

Outre les matchs reportés cités plus haut, on aura tout de même droit à un plateau riche en ingrédients. A commencer par le plus chaud et le plus brûlant d’entre eux: le derby régional opposant l’IRT au MAT. C’est une affaire entre voisins. Le champion en titre a pris deux points en deux matchs. C’est  insuffisant pour celui qui veut défendre sa couronne. Menés 1-0 à la mi-temps lors du récent duel face au nouveau promu, le MCO, les protégés de  Driss Lemrabet se sont beaucoup battus pour arracher le nul grâce à leur attaquant junior. Ils sont déterminés à signer leur premier succès à domicile. Pour y parvenir, le coach tangérois va tenter de mettre en place un schéma précis et une ossature efficace. Quant aux Rojiblancos, ils ont entamé la saison par une défaite contre l’OCK et ont été sortis de la Coupe du Trône par leur  adversaire du jour. Tout le problème est là. Ils ont intérêt à procéder à du renfort qui consiste à combler le vide laissé par les départs afin d’éviter de revivre le même scénario de la saison écoulée.

Plus loin, les Rifains sont appelés à effectuer un long et périlleux déplacement à Khouribga où les Phosphatiers sous la houlette d’Amine Benhachem les attendent de pied ferme. Ils veulent à tout prix récupérer les trois points laissés en terre doukkalie. Le nouveau technicien Pedro Benali aura pour mission de remettre un peu d’ordre dans la boutique en colmatant les brèches en défense et en attaque. Sans trop tarder, cap sur la perle du Sud où le Kawkab s’apprête à croiser le fer avec le club de l’Oriental, le Mouloudia d’Oujda dans une lutte loin d’être aisée pour les deux belligérants.

Le KACM s’était incliné loin de ses bases plus précisément à Oued Zem (1-0). Mais ce résultat ne reflète pas la physionomie du match.

Les hommes de Fawzi Jamal ont causé de gros soucis aux locaux par l’utilisation du ballon, le pressing et la prise de risques. Sauf qu’ils n’avaient pas réussi à remettre les pendules à l’heure. Feront-ils preuve de caractère dans leur propre jardin pour piéger leurs hôtes du jour? Ces derniers ne vont pas se présenter au Grand stade en victime expiatoire.

Quant au vainqueur, chacun y va de son commentaire. Gonflés à bloc après leur victoire obtenue face aux Kawkabis lors de la semaine passée, les potes de Haïbour tiennent à récidiver en rendant visite aux Abdis. D’un point de vue collectif, l’équipe d’Oued Zem affiche une forte volonté d’aller de l’avant. Le coach Tarik Mustapha saura trouver l’astuce adéquate pour empocher les trois points de la victoire. Contre le FUS, les requins bleus étaient méconnaissables en encaissant trois buts.

Qu’en sera-t-il devant son public ? Bien entendu, l’unique solution c’est la concentration. Pour conclure, évoquons la lutte acharnée qu’abritera le Complexe Prince Moulay Abdallah lundi soir et mettra aux prises l’AS FAR au Hassania d’Agadir. L’élimination dès le premier tour de la Coupe du Trône et le départ manqué en championnat sont restés en travers de la gorge côté militaire . Mais le succès contre le CRA (1-4) a été salué comme un signe encourageant. Sans doute, les potes de Keddioui seront plus compétitifs dans les jours à venir et n’auront plus droit à l’erreur. De son côté, le Hassania est très mal en point, l’échec fut total en ce début de saison (défaite face au CAYB et élimination en Coupe du Trône par l’OCS). Face à l’adversaire du jour, il faut se montrer plus solide et faire preuve de cohésion pour sortir indemne face aux assauts de l’armada militaire. N’empêche que le suspense reste entier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *