4ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : L’IRT se relancera-t-il à El Jadida ?

4ème journée de la Botola Maroc Telecom D1 : L’IRT se relancera-t-il à El Jadida ?

Un défi de taille attend l’IRT devant une équipe doukkalie redoutable et intraitable sur ses terres. Le coach, Talib, partisan d’un football offensif,  n’a qu’une idée en tête : vaincre et convaincre.

Des affiches alléchantes figurent au programme de la quatrième journée de la Botola Maroc Telecom D1.

Pour beaucoup, le grand rendez-vous entre le DHJ et l’IRT, deux poids lourds, est au-dessus du lot. Il s’annonce sûrement plus explosif.

Dès ce vendredi à 18h, MAT et KACM se chargeront d’ouvrir le bal à Saniet Rmel de cette journée qui reste à son tour inachevée avec le report de trois empoignades et non des moindres, à savoir RCA-AS FAR, RCOZ – WAC et CRA – RSB à une date ultérieure.

D’ici-là, intéressons-nous au match très attendu cité plus haut. Le champion du Maroc n’arrive pas à retrouver les ressources nécessaires pour s’imposer malgré la présence de joueurs de grande qualité. Le partage des points lors des précédentes journées n’augure rien de bon. D’où le limogeage du coach Driss Mrabet. Un défi de taille attend l’IRT devant une équipe doukkalie redoutable et intraitable sur ses terres. Le coach, Talib, partisan d’un football offensif,  n’a qu’une idée en tête : vaincre et convaincre. D’ailleurs, l’AS FAR et l’OCK peuvent en témoigner. Les hôtes du jour devront être plus prudents. Ne dit-on pas :
«Jamais deux sans trois».

Tout baigne pour le KACM après la correction infligée et de la plus belle manière au MCO (3-1). Ce jour-là, les hommes de Fawzi Jamal ont séduit par leur efficacité dans le jeu en dominant de la tête et des épaules ceux de Abdelaziz Kerkach. Ils se fixent comme objectif de pièger les «Rojiblancos» at home. Ces derniers ne l’entendent pas de cette oreille. Ne viennent-ils pas de tenir en échec leurs voisins tangérois en luttant de toutes leurs forces pour revenir à la marque (1-1). Ce nul précieux en dit long sur l’intention de Abdelouahed Benhssaine et ses hommes de viser la victoire en évoluant devant leur public. Apparemment cette confrontation ne pourrait qu’être que tout feu tout flamme.

Les Oujdis, après leur retour parmi l’élite après des années d’absence, veulent à tout prix assurer le maintien. Lors de la précédente journée, l’équipe orientale a connu des difficultés énormes face au KACM. D’où l’encaissement de trois buts. Ce résultat serait dû à la chaleur selon le technicien Kerkach. Mais la raison de cette contreperformance est à chercher surtout dans les nombreuses failles dans l’ossature défensive. Pour trouver le meilleur équilibre durable dans ce championnat marathonien, les Boujad, Fennich, Seddiki pour ne citer que ceux-ci doivent donner le meilleur d’eux-mêmes. A commencer par la difficulté de la tâche qui les attend en accueillant les Safiots. Ces derniers ont pris du poil de la bête après la déculottée subie au stade Moulay Hassan devant le FUS. Leur victime n’est autre que la formation d’Oued Zem freinée dans son élan la semaine écoulée. C’est au technicien Kerkach d’opter pour un autre système de jeu et aligner un Onze capable de s’exprimer à merveille.

Toujours dans la même journée, une double confrontation aura pour théâtre d’opération le Grand stade d’Adrar (HUSA-OCK) et le stade Moulay Hassan (FUS-CAYB).

Pour son premier match de la saison le Hassania s’est incliné à Berrechid face au nouveau promu (1-0).

Pour une surprise, c’en est une. Mais le succès obtenu dans les arrêts de jeu loin de leur fief devant l’AS-FAR lundi soir est bon pour le moral des joueurs et leur permet de préparer les triomphes à venir. En effet, ils n’auront pas la tâche aisée. Même s’ils évoluent à domicile. L’équipe khouribguie a les moyens pour brouiller les cartes. De son côté, le CAYB espère revenir sain et sauf de son déplacement au stade Moulay Hassan. Car les poulains de Walid Reguragui qui ont réalisé un véritable exploit à domicile en écrasant ceux de Hicham Dmii avec un score sans appel (3-0) doivent confirmer ce résultat face à leurs hôtes du jour. Ce qui est intéressant de noter, c’est que les Hrizis attendent cette montée chez l’élite depuis très longtemps. Ils ne peuvent espérer mieux que d’entamer la saison par une victoire contre une grosse cylindrée. Un tel succès ne peut que les mettre en confiance pour la suite de ce championnat. Sur le papier, les Fussistes partent largement favoris, seulement on ignore ce quI peut se passer en football.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *