54 pays, 12.000 participants, 29 disciplines : Une édition assez professionnelle sur terre marocaine

54 pays, 12.000 participants, 29 disciplines : Une édition assez professionnelle sur terre marocaine

Les Jeux africains se tiendront du 16 au 31 août à Rabat, Casablanca et environs

Initialement prévus d’être organisés en Guinée Equatoriale, les 12èmes Jeux africains, qui rassembleront, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, 54 pays du continent, 26 jeux et 6.500 champions, du 16 au 31 août à Rabat et Casablanca ainsi que leurs environs, revêtent plusieurs dimensions sur terre marocaine. Pour le ministre de la jeunesse et des sports et président du comité organisateur de cet événement, Rachid Talbi Alami, qui précise, lundi dans la capitale, ces chiffres énormes, ces dimensions ont différents caractères.

Pour une mise à niveau des Jeux olympiques

D’abord, l’événement sera assez professionnel. «Nous ne voulons pas que l’organisation soit classique mais qui mette à niveau les Jeux olympiques», avance le ministre. D’où la dimension olympique qu’il cite aux côtés de celle politique de par le retour du Maroc à l’Union africaine. Mieux encore, le département de tutelle a, selon l’orateur, mené un «travail sur les infrastructures sportives et la formulation des règlements des jeux avec les fédérations». Pour lui, c’est un «héritage». Et ce n’est pas tout. «Les équipements sportifs acquis pour les jeux qualificatifs au nombre de 17 resteront chez les fédérations nationales pour qualifier les sportifs nationaux», enchaîne-t-il. Le ministre, qui précise également que le campus de l’Université internationale de Rabat et Bayt Al Maarifa à Casablanca entre autres sont mis à disposition pour abriter l’événement, ne manque pas de féliciter des partenaires. Barid Al Maghrib et Bank Al-Maghrib ayant respectivement émis des timbres et des pièces de monnaie pour commémoration. Pour le ministre, cette manifestation revêt de plus une importance particulière de par sa coïncidence avec la Fête du Trône et celle de la Jeunesse. 

12.000 participants et seulement 8 mois de préparation

Ce sont 2.000 volontaires, environ 2.000 officiels et 12.000 participants qui, selon le ministre, prendront part à l’événement. Pour information, le clip de cette manifestation est, d’après M. Alami, sous l’œil bienveillant du Souverain. «SM le Roi en a demandé le tournage en Afrique», détaille le ministre. Egalement de la partie, Joao Manuel Da Costa Alegre Afonso, vice-président des Comités nationaux olympiques africains (CNOA), association initiatrice de l’événement aux côtés d’autres, se félicite de l’organisation de celui-ci «en un temps record de 8 mois». Le protocole d’accord ayant été signé à cet effet en novembre 2018. «C’est pour la première fois que 17 jeux sont qualificatifs», enchaîne-t-il en précisant que la finalisation des aspects de l’organisation est déjà de 95%. «Nous sommes sûrs que le Maroc va organiser l’un des meilleurs événements dans l’histoire des Jeux africains», ajoute-t-il. De son côté, Ahmed Nasser, président de l’Union des confédérations africaines des sports (UCSA), également initiatrice de l’événement, indique que «cette édition sera professionnelle». L’orateur, qui laisse entendre déjà le succès de cette manifestation, se félicite aussi des installations sportives et des compétences mises à disposition. Pour rappel, la 11ème édition de ces jeux était organisée en 2015 au Congo.

Rabat, Salé, Casablanca, El Jadida et même Benslimane

M. Obbad précise également qu’une dizaine de kilomètres sépare le site d’hébergement à l’Université internationale de Rabat, qui dédie également un village africain de jeux à l’événement, de l’ensemble des installations destinées à l’entraînement et la compétition. Selon ses dires, le site du complexe sportif Prince Moulay Abdellah abritera du 26 au 30 août les compétitions d’athlétisme. De plus, le club des cheminots vibrera aux rythmes de balles de tennis du 23 au 31 août.

A son tour, la salle Moulay El Hassan abritera des compétitions de tennis du 25 au 30 août. A Salé, 4 disciplines sont programmées. Entre autres, la salle Bouazzaoui sera animée par le volley-ball. Quant au Centre national des sports Moulay Rachid, il recevra des champions en tir à l’arc entre autres. Quant à la salle omnisports à El Jadida, elle servira de bonne piste pour les sports de lutte. A Benslimane, le VTT élira domicile et le football caressera bien le green du stade Mansouria. Ce sera, dans l’ensemble, une compétition à couper le souffle et qui vaudra le détour.

Une compétition en 29 disciplines 

Selon Abdellatif Obbad, directeur général du comité d’organisation, les 26 sports de la compétition englobent 29 disciplines sportives. Il s’agit entre autres du cyclisme qui comprend 2 disciplines et du volley-ball qui en englobe à son tour deux. «L’événement est marqué par 17 étapes qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020», précise l’orateur. L’intervenant détaille également que Bayt Al Maarifa à Casablanca abritera 3 disciplines, notamment le badminton, le handball et la natation.

Mieux encore, deux zones sont dédiées aux fans de sport. Le DG cite notamment la place de l’OLM Souissi où le public pourra jouer et rencontrer des professionnels. Il s’exprime également en détail sur le démarrage de la compétition qui sera marqué le 16 août par des matchs de football et de volley. La cérémonie officielle d’ouverture étant prévue le 19 août. Quant à la cérémonie de clôture, elle est fixée pour le 31 août.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *