Arrêt de la Cour des comptes : Les précisions de la MDJS

Arrêt de la Cour des comptes : Les précisions de la MDJS

Soucieuse d’apporter les éclaircissements nécessaires, la Marocaine des Jeux et des Sports a tenu à rappeler que les faits cités dans l’arrêt de la Cour des comptes sont intégralement contenus dans le rapport annuel de la Cour des comptes 2008 et sont relatifs à la période 1995 à 2008.

Ils concernent l’ancienne direction de l’entreprise. Younes El Mechrafi, actuel directeur général de l’entreprise, est totalement étranger aux faits relatés. La MDJS précise qu’il occupait la fonction de directeur général de l’entreprise Archos Conseil en 2008. Elle poursuit en soulignant que M. El Mechrafi n’est pas fonctionnaire et ne perçoit aucune autre forme de salaire ou de traitement que sa rémunération en tant que directeur général de la MDJS.

Il en est de même pour l’ensemble des salariés de l’entreprise. La Cour des comptes effectue des contrôles réguliers de l’application de ces recommandations. Elle a acté la mise en conformité totale de la MDJS avec ses recommandations successives. Depuis son arrivée, Younes El Mechrafi et son équipe ont mis en place une stratégie qui porte ses fruits, la croissance annuelle moyenne de la MDJS étant de 18% depuis 7 ans, lit-on dans le communiqué de l’entreprise.
Celle-ci rappelle que l’an dernier, elle a reversé, sous forme de lots gagnants, la somme de 1,3 milliard DH à ses joueurs et que l’intégralité des bénéfices de l’entreprise est reversée au Fonds national du développement du sport (FNDS) afin de soutenir et de développer le sport au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *