CHAN-Kenya 2018 : Le Maroc à un pas de la qualification

CHAN-Kenya 2018 : Le Maroc à un pas  de la qualification

La «bataille» de vendredi est l’opportunité pour les coéquipiers d’Abdelillah Hafidi de retrouver la place qui est la leur sur la scène africaine et arabe.

Vendredi, la sélection nationale des locaux sera opposée à son homologue égyptienne au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat et ce dans le cadre du match retour des barrages éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN-Kenya 2018).
Une rencontre à quitte ou double lorsque l’on sait que les chances sont partagées entre les deux protagonistes avec un avantage pour la sélection nationale. Forte de son bon résultat de parité (1-1) enregistré dimanche en Alexandrie ainsi que du soutien du public, le Onze national pourrait mettre ses deux facteurs en sa faveur pour prendre le dessus sur une formation coriace.
La rencontre sera, sans nul doute, pleine de suspense et de combativité puisque les deux équipes chercheront à se qualifier.
Le directeur technique Jamal Sellami en est bien conscient. Le match aller lui a permis de tirer des leçons afin de corriger les failles et renforcer les points forts. Cependant, il reconnaît que la rencontre sera âprement disputée. C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue mercredi lors de laquelle il a exprimé que «ce match retour n’a rien à voir avec le match aller» ajoutant même que la pression serait plus du côté de la sélection nationale.
«Notre objectif est de se qualifier face à un adversaire qui n’a plus rien à perdre», a-t-il expliqué.
L’entraîneur a formulé le souhait de voir tous ses joueurs prêts le jour J, notamment Ismail Hadad dont la participation demeure incertaine lors de cette confrontation suite à une blessure lors du match aller.
Le match qui revêt une grande importance au vu son caractère décisif, est l’occasion pour le sélectionneur national de réaffirmer l’«éveil» du football marocain à travers une victoire qui rassurera des supporters impatients de voir les Lions briller de mille feux lors du prochain CHAN.
La «bataille» de vendredi est l’opportunité pour les coéquipiers d’Abdelillah Hafidi de retrouver la place qui est la leur sur la scène africaine et arabe, mais aussi pour surmonter l’amertume laissée par la dernière participation où le Maroc avait quitté la compétition dès le premier tour.
Conscient de l’ampleur de sa responsabilité et de l’importance de cette rencontre synonyme de qualification au Mondial africain, le coach Sellami cherchera assurément la victoire bien qu’un match nul vierge suffise pour glaner le billet de la qualification.
En revanche, les Pharaons à l’effectif bien choisi tenteront de renverser la vapeur et opter pour le jeu offensif. L’entraîneur Hamada Sedki a estimé, quant à lui, que le résultat du match aller était négatif, assurant que la sélection marocaine qui était «mieux préparée physiquement et tactiquement» a fait une belle prestation en dépit des nombreuses occasions ratées, ajoutant que le match contre les Lions de l’Atlas sera difficile et nécessitera beaucoup de travail.
La rencontre sera donc certes difficile pour les deux formations. Et la victoire des locaux ne sera atteinte qu’en tirant profit de chaque occasion et en doublant de vigilance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *