Corruption à la Fifa : 15 mois de prison pour un cadre des îles Caïman

Corruption à la Fifa : 15 mois de prison pour un cadre des îles Caïman

L’ancien secrétaire général de la Fédération de football des îles Caïman, Costas Takkas, qui avait plaidé coupable en mai dans le cadre du volet américain du scandale de corruption à la Fifa, a été condamné mardi à 15 mois de prison.

Takkas, un Britannique de 60 ans, est la deuxième personne à être condamnée dans ce vaste scandale. Le premier était Hector Trujillo, un ancien responsable de la Fédération de football guatémaltèque, condamné la semaine dernière à 8 mois de prison.

Takkas devrait cependant passer seulement trois mois en prison à New York, avant d’être renvoyé aux îles Caïman.

La juge fédérale new-yorkaise Pamela Chen, qui présidait à sa condamnation mardi, a notamment tenu compte des 10 mois qu’il avait passé en détention en Suisse après son arrestation en mai 2015 à Zurich, avant d’être extradé aux Etats-Unis en mars 2016.

En mai, Takkas avait plaidé coupable pour des accusations de conspiration pour blanchiment d’argent, un crime passible de 20 ans de prison.

Il avait reconnu avoir négocié, reçu et transmis pour trois millions de dollars de pots-de-vin à son ancien patron, Jeffrey Webb, ex-président de la Concacaf, la confédération pour l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *