Coupe du monde-Russie 2018 : Un round décisif pour le Maroc

Coupe du monde-Russie 2018 :  Un round décisif pour le Maroc

Le soutien du public a toujours montré d’ailleurs son efficacité. Cependant, il revient également aux joueurs et au staff technique de faire preuve de réalisme poussé pour ne pas reproduire le même jeu que celui de la journée précédente.

«Il faut poursuivre à pas sûrs le chemin vers la Russie, tout en faisant preuve d’une extrême solidarité». En des termes on ne peut plus clairs, le sélectionneur national Hervé Renard fait appel au soutien de toutes les composantes du football marocain.

Alors qu’il ne reste plus que deux rencontres à disputer en éliminatoires de la Coupe du monde-Russie 2018, le Onze national est sommé de sortir le grand jeu. D’abord contre le Gabon qu’il reçoit à Casablanca au Complexe sportif Mohammed V.

Répondant aux questions des journalistes, le technicien français est, d’emblée, revenu sur la double confrontation face au Mali et le résultat à rebondissements obtenu par les Lions de l’Atlas (6-0, 0-0).

«C’est dommage, on n’a pas eu le résultat souhaité à Bamako (0-0). On n’a pas été efficaces et on a raté un tas d’occasions, dont un pénalty. A Rabat les choses ont été un peu plus faciles, j’espère que ça sera encore le cas à Casablanca face aux Panthères du Gabon», a-t-il souhaité.

En effet. Cela fait 8 ans que les Lions de l’Atlas n’ont plus joué au Complexe sportif Mohammed V. Les dernières informations font état de l’écoulement de tous les tickets. Le stade sera sans aucun doute plein comme un œuf.

Le soutien du public a toujours montré d’ailleurs son efficacité. Cependant, il revient également aux joueurs et au staff technique de faire preuve de réalisme poussé pour ne pas reproduire le même jeu que celui de la journée précédente.

Lors de cette dernière, l’adversaire du jour a bien nourri ses chances. Il s’en est sorti avec le plus grand bénéfice. Son déplacement à Casablanca n’a pour but que d’enrichir l’escarcelle. Aux joueurs marocains de leur tenir tête et déjouer toute leur tactique.

Le 7 octobre, on assistera ainsi à la 15e opposition entre Marocains et Gabonais, toutes compétitions confondues. Les deux équipes se donnent souvent à fond pour sortir vainqueurs. Mais l’avantage est en faveur des protégés de Renard qui ont déjà gagné par 7 fois. Le Gabon a de son côté, joué aussi de vilains tours à nos joueurs.

La liste des joueurs convoqués pour cette rencontre contient 26 joueurs dont 5 issus de la Botola Maorc Telecom. Amine Harit, sociétaire de Schalke 04 (Allemagne) a également été convoqué. Il s’apprête à honorer sa première sélection avec les Lions de l’Atlas.

La rencontre sera marquée aussi par le retour en sélection de Pierre Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund), qui risque de donner du fil à retordre à la défense marocaine.

Après le Gabon, le Maroc doit affronter la Côte d’Ivoire en déplacement en novembre prochain pour le compte de la 6è et ultime journée des qualifications au Mondial 2018 en Russie. Les Lions de l’Atlas sont actuellement deuxièmes du groupe C avec un total de 6 points, à une unité derrière les Eléphants. Les Panthères du Gabon occupent la 3è position avec 5 points, alors que les Aigles du Mali ferment la marche avec 2 points.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *