Coupes africaines : Cinq clubs marocains en lice

Coupes africaines : Cinq clubs marocains en lice

Après une légère trêve, les Coupes africaines reprennent leur droit et les choses sérieuses sont sur le point de commencer.

En Ligue des champions, à la suite d’un 16ème de finale mouvementé, elles ont été 15 équipes à avoir rejoint l’Espérance de Tunis, qualifié d’office et tenant du titre, pour une édition qui ne sera pas comme les autres.

On retrouve tous les ténors du continent, ou presque, avec la présence d’habitués, comme l’Espérance, Al Ahly, le Wydad ou encore le TP Mazembe, mais aussi de revenants, comme le Club Africain et l’Asec Mimosas, ce qui promet de belles rencontres en phase de groupe.

Et c’est contre ce dernier que l’unique représentant des couleurs nationales démarrera sa course au titre. Le Wydad, unique rescapé marocain en cette compétition après l’élimination de l’Ittihad de Tanger, avait hérité du groupe A aux côtés de Lobi Stars (Nigeria), Asec Mimosas de Côte d’Ivoire et Sundowns d’Afrique du Sud.

Le match aller prévu ce vendredi au complexe sportif Moulay Abdellah est d’une extrême importance. Remporter le premier match en phase de groupe est de nature à donner davantage de confiance aux joueurs.

Le moral au beau fixe après leur dernière victoire au niveau de la Botola Maroc Telecom qui les a propulsés en tête du classement, les hommes de Benzerti disputeront ce match gonflés à bloc. Toutefois, les statistiques révèlent la solidité de l’adversaire. Depuis le début de la compétition, l’Asec Mimosas a remporté trois des quatre matchs au programme et n’a encaissé aucun but.

La vigilance devrait être de mise, notamment pour les autres clubs marocains engagés cette fois en Coupe de la Confédération.

La Confédération africaine de football avait effectué le tirage au sort des barrages de la Coupe de la CAF au Caire.

Le tenant du titre, le Raja de Casablanca, a hérité de l’Africain Stars de la Namibie. Celui-ci a été reversé en Coupe de la CAF après sa défaite en Ligue des champions. L’équipe namibienne n’a nullement l’intention d’échouer à nouveau. Elle vient de recruter l’international comorien Ibrahim Youssouf. Sa prestation et ses qualités ont séduit les Namibiens qui avaient besoin d’étoffer leur effectif.

Si son enregistrement à la CAF se fait à temps, il pourra prendre part dès samedi au match aller des barrages de la CAF contre le Raja qui devrait composer avec de nombreuses absences.

L’Ittihad de Tanger n’est pas dans une meilleure posture. L’adversaire qu’il s’apprête à affronter est l’un des favoris de la compétition. Il s’agit du Zamalek. L’IRT devrait à tout prix sortir vainqueur lors de ce choc afin de calmer le courroux des supporters qui assistent impuissants aux contre performances de leur club.

Le club égyptien serait renforcé par sa nouvelle recrue bien connue du public marocain puisqu’il s’agit de Khaled Boutaïb. L’attaquant international marocain, qui évoluait depuis l’été 2017 au Yeni Malatyaspor, a signé un contrat de trois ans et demi avec les Chevaliers Blancs. Auteur de 4 buts en Süper Lig cette saison, le joueur de 31 ans pourrait entrer dans le vif du sujet dès ce dimanche, avec un déplacement sur le terrain des Tangérois. Un test  grandeur nature attend donc Abderrahim Talib fraîchement nommé en tant que directeur technique.

En revanche, la Renaissance de Berkane et le Hassania d’Agadir feront chacun un long déplacement, respectivement au Sénégal et en Éthiopie. La première formation se mesurera à l’ASC Jaraaf qui a failli créer la surprise et éliminer le Wydad en Ligue des champions. Atteindre la phase de groupes ne sera donc pas facile pour les ouailles de Mounir Jaaouani.

Plus chanceux, le HUSA part affronter le Jimma Aba Jifar avec pour mission de faire le break dès le match aller, les choses seront plus faciles à gérer lors du match retour qui aura lieu une semaine plus tard à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *