CRA-RCA en mise à jour de la 16è journée : Un combat déséquilibré

CRA-RCA en mise à jour de la 16è journée : Un combat déséquilibré

Cet après-midi, nous aurons droit à un match en retard programmé pour le compte de la seizième journée de la Botola Maroc Telecom D1. Il opposera le Chabab Rif Al Hoceima au Raja de Casablanca.

Cette rencontre a été reportée en raison de la participation du club casablancais en Coupe africaine. Après la victoire du Kawkab Marrakech face à l’AS FAR (2-0), les partenaires de Imad Amghar semblent condamnés au purgatoire puisqu’ils sont lanterne rouge. Ils accusent un retard de 15 points sur leurs adversaires du jour.

Pour ce combat déséquilibré, leur tâche s’avère très délicate et loin de tout repos. N’oublions pas qu’ils sont en plein doute. Tellement les Abdelghni, Fikri et consorts ont plus de difficultés à s’imposer. Lors de la précédente journée, ils se sont contentés du partage de points avec les Fussistes à domicile. Auparavant, ils ont subi une déculottée humiliante (6-1) face au leader.

Le même résultat a été enregistré face à ce même adversaire du jour en match aller. Allons nous assister au même scénario ?Alors qui sait ! Sauf si les locaux aborderont cette rencontre avec une extrême prudence pour éviter de se faire piéger. Pour continuer à croire au maintien, la victoire est impérative. Face à une équipe en pleine détresse, les visiteurs auront pour seul mot d’ordre la victoire afin de continuer à espérer de décrocher la deuxième place menant en Ligue des Champions de la CAF. Un objectif à la portée des protégés de Patrice Carteron. Ce dernier a su insuffler un nouvel état d’esprit. Preuve en est le triomphe en finale de la Super Coupe d’Afrique et la victoire en terre marrakchie sans trop forcer. Dimanche dernier, c’est au tour de l’OSC de subir le même sort. Vu de cet angle, les partenaires de Badr Banoun sont prêts une fois encore à retrousser leurs manches pour empocher les trois points de la victoire. Ne dit-on pas «jamais deux sans trois».

Pas question pour autant de ne pas rester sur ses gardes et de se méfier d’une équipe en très mauvaise posture.

  Bouchaib Kazdar

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *