Elle sera dévoilée durant le SIAM : Attaissir, la solution numérique de Cosumar

Elle sera dévoilée durant le SIAM : Attaissir, la solution numérique de Cosumar

Le SIAM est une étape importante pour les entités marocaines opérant dans le secteur afin de présenter leur savoir-faire et partager leurs expériences. Le Salon est un carrefour d’échange et une vitrine de nouveautés. Fidèle à ce rendez-vous, Cosumar dévoilera lors de cette 14ème édition son nouveau-né. Le Groupe sucrier, agrégateur agricole reconnu par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), articulera sa présence à l’événement autour de l’innovation et présentera à cette occasion sa nouvelle solution destinée à ses 80.000 agriculteurs producteurs de betteraves et cannes à sucre. Il s’agit du programme Attaissir, un dispositif numérique innovant qui vise à accélérer l’amélioration des performances globales de l’amont agricole à travers des opérations facilitées et fiabilisées.

«Attaissir est une solution digitale conçue par les équipes de Cosumar et une start-up marocaine. Les process amont de culture et de récolte de la plante sucrière sont digitalisés, facilitant le pilotage des étapes clés des cultures des quelque 80.000 agriculteurs partenaires stratégiques de Cosumar qui cultivent et fournissent les plantes sucrières d’où est extrait le sucre consommé au Maroc», apprend-on du Groupe. Pour consolider la confiance et la satisfaction de ses partenaires agricoles, Cosumar entend par cette solution améliorer les indicateurs clés de performance agricole (rendement et production de sucre blanc) et fiabiliser les opérations techniques et financières de l’activité des sucreries.

En développant cette solution, Cosumar répond aux exigences des cultures des plantes sucrières ainsi qu’aux attentes de partenaires sur plusieurs niveaux, en l’occurrence la mobilité, la régulation des intrants, l’encadrement technique et agronomique et la planification des cultures. «Attaissir, c’est d’abord une carte à puce déclinée en trois modèles à travers un code couleur réservé à chaque usager (vert pour l’agriculteur de betterave à sucre, gold pour l’agriculteur de canne à sucre, bleu pour les distributeurs et prestataires de services) qui procure de multiples avantages», explique Cosumar. Cette solution assure à l’agriculteur la simplification et facilitation des procédures relatives à la préparation des campagnes agricoles comme les achats de tous les intrants. Elle lui favorise, en outre, l’amélioration de l’encadrement technique, un meilleur accompagnement au quotidien, une totale transparence pour toutes les transactions financières et une réduction effective du délai de paiement. La solution assurera par ailleurs une gestion efficace des stocks des intrants agricoles pour les distributeurs et prestataires de services. Ils peuvent ainsi fournir aux agriculteurs les semences et produits phytosanitaires les mieux adaptés à leurs parcelles et cultures.

Pour être en phase avec la mutation technologique opérée dans le secteur, Cosumar mise gros sur la digitalisation en s’appuyant sur la connexion satellitaire (GPS) pour établir un suivi instantané des machines agricoles. Les serveurs de Cosumar suivent en temps réel les 1.200 machines agricoles, permettant un contrôle sûr des opérations depuis le semis jusqu’à l’arrachage. «Les machines sont aussi équipées de lecteurs de cartes à puce assurant la traçabilité depuis le semis jusqu’à la livraison de la plante. Résultat : la machine agricole reconnaît à qui est affectée la parcelle sur laquelle elle travaille», commente Cosumar.

Cosumar place également le métier de conseiller agricole comme maillon essentiel de l’amont agricole sucrier. Les conseillers agricoles sont présents dans l’ensemble des régions sucrières. Ils ont pour mission de fournir un suivi et un encadrement agronomique expert aux agriculteurs pour garantir les objectifs de qualité et de rendement des récoltes. Ces conseillers sont équipés de terminaux connectés qui leur permettent d’être alertés dès que les conditions de semis ou d’arrachage (vitesse ou parcelle non respectées) ne sont pas suivies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *