Euro 2016 : La presse française pleure la défaite des bleus

Euro 2016 : La presse française pleure la défaite des bleus

Les quotidiens français paraissant ce lundi 11 juillet 2016 ne cachent pas leur amertume après la défaite des Bleus, dimanche soir au Stade de France face au Portugal.

Sous le titre,  » accablés », le journal sportif « L’Equipe », qui publie une photo de Paul Pogba s’envelopper dans son maillot pour cacher son visage, écrit que l’histoire ne sera donc pas répétée.

 » Trente-deux ans après le sacre de Michel Platini à l’Euro 1984, dix-huit ans après le récital de Zinédine Zidane contre le Brésil en finale du Mondial 1998, les hommes de Didier Deschamps sont tombés hier face à des Portugais sans génie mais plus réalistes », lit-on dans l’éditorial du quotidien.

Tout en affichant sa déception après ce gâchis, l’éditorialiste se félicite du « formidable potentiel » des poulains de Didier Deschamps, qui, dit-il, doivent se remobiliser rapidement en vue des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie, qui démarreront dès le mois de septembre.

Pour sa part, le journal « Le Parisien » note que dimanche n’était pas le jour des Français, évoquant la cruauté du scénario du match, qui a vu les Bleus dominer la partie avant de se faire cueillir à froid. Dans son éditorial, sous le titre  » Merci Messieurs », le journal estime qu’une équipe est née pendant la compétition.

« Libération »publie une photo de l’attaquant Antoine Griezmann se tenant la tête entre les mains pour marquer sa déception, relevant que la sortie sur blessure de Cristiano Ronaldo n’a pas empêché les joueurs de Fernando Santos de  » résister aux assauts des Bleus ».

Dans un article sous le titre  » La France KO » , la publication estime que le succès portugais, acquis au terme d’une compétition assez terne (3 nuls au premier tour), est peu cher payé au regard de l’apport de ce pays au football depuis un demi-siècle.

De son côté, le journal « Le Figaro » écrit que la France a toute les raisons d’être fière, car cet Euro l’a réconciliée avec ses Bleus dont l’attitude, l’état d’esprit et le jeu avaient été bien peu reluisants ces dernières années.

« Cet Euro 2016 a réveillé un peuple », relève, pour sa part, le journal « L’Union », notant que la ferveur nationale qu’a créée l’Euro offre l’occasion de réconcilier les Français avec leur pays, se réjouissant que « les drapeaux flottent aux fenêtres comme ils flottaient après les attentats de novembre ».

Articles similaires

1 Comment

  1. Da cruz

    La presse française s est acharné contre le portugal, des le début. Preuve d’un racisme latend qui a explosé avec cet euro. Pauvre France. ..

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *