F1 : Le Britannique Lewis Hamilton sacré champion du monde

F1 : Le Britannique Lewis Hamilton sacré champion du monde

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a été sacré dimanche champion du monde de Formule 1 pour la quatrième fois de sa carrière en terminant 9e du Grand Prix du Mexique, son rival l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) ne terminant qu’en 4e position.

Hamilton, 32 ans, rejoint au palmarès de la F1 Vettel et le Français Alain Prost, et n’est plus devancé que par l’Allemand Michael Schumacher (7 titres) et l’Argentin Juan Manuel Fangio (5 couronnes). Le GP du Mexique a été remporté par le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Le Britannique, arrivé à Mexico avec 66 points d’avance, n’avait besoin que d’une cinquième place en cas de victoire de Vettel, une tâche à sa portée puisque, sauf à Monaco, il avait atteint ce rang à toutes les courses cette saison.

Mais Vettel, parti en pole, a compliqué la situation en touchant successivement Max Verstappen, finalement vainqueur, et Hamilton dans les deux premiers virages.

A dix tours de l’arrivée, Vettel était 4e, à 50 secondes du 2e, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), tandis que son rival n’occupait que le 10e rang.

S’il avait affirmé viser la victoire lors des trois dernières courses, Hamilton, auteur d’une belle passe d’arme dans les derniers tours avec l’Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda), se contentera sans doute de cette 9e place pour savourer cette quatrième couronne, au vu des circonstances.

Sixième sportif le mieux payé au monde selon le magazine Forbes, le Britannique s’est construit une notoriété qui n’avait plus été atteinte depuis Michael Schumacher, d’après une étude réalisée par le groupe de médias spécialisé Motorsport Network et le cabinet Nielson Sports, dont les résultats ont été dévoilés en marge du GP de Monaco en mai.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *