Maroc-Espagne : Une ultime sortie pour les honneurs

Maroc-Espagne : Une ultime sortie pour les honneurs

Les joueurs sont déterminés à redorer le blason du football national en offrant aux milliers de spectateurs et les millions de Marocains à travers le monde une ultime sortie brillante.

L’aventure des Lions de l’Atlas dans la Coupe du monde fut certes de courte durée, mais elle restera gravée dans les mémoires collectives.
Le Maroc qui a hérité d’un des groupes les plus relevés de la compétition est parvenu à forcer le respect et à intimider le quintuple Ballon d’Or et ses coéquipiers portugais.
Aujourd’hui, la sélection nationale se donne rendez-vous avec son homologue espagnole dans l’espoir de quitter le Mondial sur une bonne note et avec les honneurs.
En dépit du résultat obtenu jusque-là, la prestation du Maroc reste bonne. Après une absence de deux décennies, elle a pu laisser une bonne empreinte.
Les joueurs sont déterminés à redorer le blason du football national en offrant aux milliers de spectateurs et les millions de Marocains à travers le monde une ultime sortie brillante.
Ils sont arrivés samedi à Kaliningrad pour y affronter la sélection espagnole. La rencontre, qui compte pour la 3e journée du groupe B, est prévue à 19h00. Le Onze national devra sauver l’honneur en arrachant au moins le match nul face à la Roja.

La Fifa a dévoilé le corps arbitral qui va officier cette rencontre. L’Ouzbek Ravshan Irmatov sera au sifflet, assisté par ses compatriotes Abdeslam Rasulov et Jakhongir Saidov. L’Émirati Mohamed Abdulla a été désigné comme quatrième arbitre.
Les Marocains, remontés contre l’arbitrage arbitraire de Mark Geiger, dont on ne risque pas d’oublier rapidement le nom, espèrent pour leur dernier match ne pas être une nouvelle fois victimes d’injustice comme ce fut le cas avec l’Américain qui a officié la malheureuse rencontre Maroc-Portugal.
L’on se rappelle les innombrables erreurs flagrantes commises par Mark Geiger à l’encontre du Maroc.
Bien que certains médias, notamment anglais, aient rapporté que la Fifa a décidé d’ouvrir une enquête sur cette scandaleuse rencontre, il est quasi improbable d’obtenir gain de cause et de rejouer le match.

De plus, des défaillances techniques avaient entaché ce choc. Le système VAR aurait bizarrement mal fonctionné au niveau de la surface de réparation dû à certaines interférences des systèmes d’alarme contre les incendies.
Le Maroc a fait les frais de l’incompétence de Mark Geiger et a payé les pots cassés.
Pour sortir la tête haute, il fait de sa dernière sortie contre l’Espagne une ruée vers la gloire. Battre le champion du monde en 2010 et le vainqueur de la Coupe d’Europe à trois reprises suffit à lui seul à effacer des déceptions et à cautériser des plaies.
Des duels Zyech-Piqué ou encore Amrabat-Iniesta pimenteront ce match.
Avec 4 points, la Roja n’a besoin que d’une seule unité face au Maroc, sachant qu’une victoire en soignant la différence de buts lui assurerait a priori la première place devant Portugais (4 pts) et Iraniens (3 pts), qui s’affrontent en parallèle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *