Maroc-Namibie : Le match à ne pas rater

Maroc-Namibie : Le match à ne pas rater

L’équipe nationale entame ce dimanche la compétition au stade Al Salam au Caire

Les deux dernières défaites subies tour à tour de la part de la Gambie et de la Zambie ont dû certainement déclencher de nouveaux réajustements.

Les choses sérieuses commencent. Après le stage de préparation ponctué par deux matchs amicaux peu concluants, la sélection marocaine de football est arrivée, mardi soir, à l’aéroport international du Caire pour prendre part à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui se tiendra en Egypte du 21 juin au 19 juillet.

L’équipe nationale, logée dans le groupe D aux côtés de la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et la Namibie, a entamé mercredi les séances d’entraînement.

Pour leur première sortie, les hommes d’Hervé Renard vont en découdre, ce dimanche, avec la Namibie au stade Assalam du Caire. Cette dernière n’est surtout pas à prendre comme l’outsider du groupe. La déclaration de son entraîneur en dit long sur la motivation de cette sélection qui retrouve la compétition après 11 ans d’absence.

«Le camp de Dubaï était parfait pour nous avec les conditions chaudes et nous a également aidés d’un point de vue mental à équilibrer nos préparatifs en vue de notre premier match. Nous sommes l’équipe la moins attendue pour gagner, ce qui nous incite à en faire plus et nous sommes prêts à le faire», a déclaré Ricardo Mannetti.

Il a ajouté que son équipe donnerait le ton à cette campagne avec une bonne performance contre le Maroc ce dimanche.

«Le match contre le Ghana nous a donné beaucoup de confiance pour le match contre le Maroc et nous sommes convaincus que nous pourrons surprendre l’Afrique. Nous avons hâte que le jeu commence pour pouvoir continuer à vivre ce rêve. Notre premier objectif est de gagner notre premier match à la CAN», renchérit-il.

Hervé Renard et sa team doivent être préparés à tous les scénarios. Les deux dernières défaites subies tour à tour de la part de la Gambie et de la Zambie ont dû certainement déclencher de nouveaux réajustements.

Les Lions de l’Atlas sont amenés à confirmer les résultats positifs obtenus lors de la dernière Coupe du monde en Russie et chercher à remporter le titre après 43 ans d’absence.

L’équipe marocaine qui a dominé le groupe B avec 11 points, à égalité avec le Cameroun, est considérée comme l’un des meilleurs prétendants à ce titre continental, après sa belle prestation lors de la Coupe du monde 2018. Le Maroc qui a disputé 17 fois les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations, n’a été sacré qu’une seule fois en 1976, a atteint la finale lors de l’édition 2004 et a terminé troisième en 1980 et quatrième en 1986 et 1988.

La FRMF s’engage à garantir toutes les conditions pour remporter le titre

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a fait part de son engagement à garantir toutes les conditions à la sélection nationale pour remporter en Egypte la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Lors d’une réunion mercredi au Caire avec la délégation des Lions de l’Atlas, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a réaffirmé l’appui ferme de la fédération au Onze national pour réaliser le rêve de tous les Marocains et s’adjuger le tire de cette compétition continentale. A cette occasion, M. Lekjaa a exhorté les joueurs à être à la hauteur des aspirations du peuple marocain qui soutient massivement les Lions de l’Atllas. Les joueurs et le staff de l’équipe nationale ont tenu une rencontre avec les responsables de la Confédération africaine de football (CAF) à la résidence des Lions de l’Atlas au Caire dans le cadre des réunions d’accueil des sélections nationales prenant part à la CAN.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *