Matchs amicaux : Le Maroc peaufine sa préparation en Suisse

Matchs amicaux : Le Maroc peaufine sa préparation en Suisse

La Suisse est fortement sollicitée par différentes sélections pour abriter les concentrations eu égard à son climat détendant et son infrastructure.

Le compte à rebours a commencé. Nous sommes à quelques semaines du Mondial Russie 2018 et il faut dire que le public marocain est impatient de voir les Lions de l’Atlas disputer la compétition après 20 ans d’absence.

Mais avant de l’entamer, l’équipe nationale travaille sur le peaufinage. Après un court rassemblement à Rabat, elle entrera en stage de concentration qui s’étale du 27 mai au 6 juin sur les terres helvétiques, visiblement bien chéries de la part du sélectionneur national. La Suisse est d’ailleurs fortement sollicitée par différentes sélections pour abriter les concentrations eu égard à son climat détendant et son infrastructure.

Afin de motiver davantage les poulains d’Hervé Renard, Faouzi Lekjaa leur rendra une visite qui aura pour principal objectif d’encourager le staff bien que le Maroc ait hérité de l’un des groupes les plus redoutés. Surnommé groupe de la mort, il compte outre le Maroc, l’Iran, le Portugal et son quintuple Ballon d’or Cristiano Ronaldo et l’Espagne et sa kyrielle de stars.

Pour faire face à ces adversaires de poids, l’entraîneur avait dressé une première liste composée pratiquement du même effectif ayant fait ses preuves pour arracher la qualification. On notera l’absence de l’attaquant de Nîmes Rachid Alioui. Malchanceux, il s’est blessé lors de la dernière journée en Ligue 2. L’international marocain a été opéré mercredi d’une rupture d’un tendon de l’ischio-jambiers et ne pourra donc pas participer à la Coupe du monde en Russie. Auteur de 17 buts et 4 passes décisives cette saison en Ligue 2, l’attaquant de 25 ans «sera absent plusieurs mois», selon la formation promue en Ligue 1 après 25 ans d’attente. L’on se rappelle que pour les dix sélections qu’il compte avec le Maroc, il s’était bien distingué.

Ce faisant, Hervé Renard compte plusieurs cordes à son arc. Il aura d’abord l’occasion de tester leurs performances lors des matchs amicaux prévus à partir du jeudi 31 mai.

Le premier adversaire est l’Ukraine. L’ultime stage de la sélection nationale avant la Coupe du monde sera ponctué par deux autres matchs amicaux respectivement face à la Slovaquie le 4 et l’Estonie le 9 juin.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *