Quand Ronaldino ment au vestiaire du Barça, pour gagner un Classico

Quand Ronaldino ment au vestiaire du Barça, pour gagner un Classico

Ronaldinho est un vrai artiste ballon au pieds. Il est aussi connu pour ses frasques et ses virées extra-sportives, mais le joueur brésilien peut aussi mettre sa malice au service du collectif.

En 2005, à quelques jours de Real-Barça, Ronnie décide d’un vrai stratagème afin de motiver au maximum ses coéquipiers pour le match le plus important de l’année. C’est Andrés Iniesta, l’autre génie du vestiaire, qui raconte la manigance du brésilien dans son autobiographie. « À quelques jours du Clasico contre le Real Madrid, « Dinho » m’appelle chez moi pendant la nuit. Je lui réponds et il me dit : Andrés, je sais qu’il est trois heures du matin, mais je dois te confier quelque chose. En juin, je vais quitter le Barça. Mon frère a un accord avec le Real Madrid. C’est une offre incroyable, je ne peux pas refuser. Tu es jeune, tu peux comprendre… Mais s’il te plait, ne le dis à personne au club, ne me trahis pas. J’ai confiance en toi plus qu’à un autre. Andrés, bonne nuit. »

Après, l’ambiance des entrainement n’est pas sereine. Silence radio. Le jour du Classico, Ronaldinho en leader prend la parole dans le vestiaire : « Aujourd’hui, nous avons un match très important, ils sont forts, mais ces derniers jours, j’ai découvert que nous étions comme une famille. J’ai appelé chacun d’entre vous durant la nuit et je vous ai dit que je partais en juin, mais personne n’a parlé. Après ça, j’ai réalisé que nous étions prêts à souffrir en silence plutôt que se trahir. Je resterai là pour longtemps », avant de conclure « Maintenant, allons sur le terrain et donnons une leçon à ces joueurs du Real. »

La stratégie a bien fonctionné puisque le Barça a gagné par 3 buts à zéro, avec un doublé du numéro dix brésilien.
Après les contrôles irréels, les buts anthologiques et les coups francs impossibles, cette anecdote montre une autre facette du génie brésilien. Légende.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *