Quart de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions : Le Raja peut y croire

Quart de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions : Le Raja peut y croire

Les Etoilés semblent essouflés. Ils viennent de vivre une grosse déception puisqu’ils se sont fait surprendre à domicile par le CS Sfaxien (1-0) dans un match 100% tunisien dans le groupe B en Coupe de la Confédération africaine.

Ce vendredi, le Raja de Casablanca jouera l’un de ses matchs les plus importants de cette saison. Il s’est envolé mercredi vers la Tunisie pour y disputer le quart de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions face à l’Etoile sportive du Sahel. Un match qui revêt des allures de finale puisqu’il permettra, ou pas, à l’unique représentant des couleurs nationales dans cette prestigieuse compétition de continuer l’aventure.

Le Raja est un habitué des grands rendez-vous. Cependant et devant la surprise générale, il s’était incliné lors du match aller et devant son public sur le score de 2 buts à 0. Un résultat qui a choqué même les plus pessimistes et qui reste difficile à digérer lorsque l’on connaît la difficulté qui attend les Aigles Verts pour recoller au score et ramener la qualification pour les demi-finales de Sousse ce 8 février.

La défaite imprévisible était en grande partie due à l’expression offensive très faible orchestrée par Juan Carlos Garrido. D’ailleurs, la direction ne tarda pas à prendre une décision radicale en remerciant l’entraîneur espagnol au lendemain de cette rencontre.

Le vainqueur de la dernière Coupe de la Confédération a pointé du doigt, dans un communiqué, «un nombre de dysfonctionnements techniques majeurs enregistrés ces derniers temps, qui ont impacté la cohésion et le rendement de l’équipe».

Et c’est Patrice Carteron qui a été désigné pour prendre la relève.

Il sera confronté ce vendredi à un test grandeur nature. A lui de trouver la meilleure alchimie capable de terrasser une formation tunisienne qui ne sourcille pas devant les clubs marocains. N’a-t-elle pas éliminé le Wydad de Casablanca lors du précédent tour !

Pour le club des Verts, ce match il faut le gagner quitte à souffrir. Pour ce faire, le nouveau coach comptera sur les services de Abderrahim Chakir, écarté par Garrido au march aller mais sera privé de ceux de Mahmoud Benhalib et Omar Boutayeb.

Du côté tunisien on s’attend à trois absences, Firas Belarbi et Saddam Ben Aziza pour cumul de cartons jaunes, ainsi que Mohamed Amine Ben Omar pour blessure.

De plus, les Etoilés semblent essouflés. Ils viennent de vivre une grosse déception puisqu’ils se sont fait surprendre à domicile par le CS Sfaxien (1-0) dans un match 100% tunisien dans le groupe B en Coupe de la Confédération africaine. Ils avaient même manqué d’efficacité à l’image du penalty de Chikhaoui repoussé par le gardien. Cette entrée cauchemardesque pour le club de Sousse témoigne de la fébrilité actuelle de l’équipe.

Une aubaine pour le Raja dont le rendement s’est nettement amélioré.

Pour cette rencontre, le staff arbitral sera composé de l’Irakien Mohanned Kacem comme arbitre central, de l’Emirati Soltane Abderrazak et de l’Irakien Yaacoub Hammadi comme 2e et 3e arbitres, et des deux assistants Hayder Abdelhassan Ali (Irak) et Mohamed Jaafar (Bahreïn). Le 4e arbitre sera l’Irakien Zayed Thamer Mohamed. Rappelons que l’Union arabe va recourir à l’Assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) à partir des demi-finales de cette compétition.

Le vainqueur de cette double confrontation sera opposé en demi-finales au vainqueur de l’autre quart mettant aux prises le MC Alger et Al Merreikh du Soudan (aller 0-0). Le vainqueur final de cette compétition empochera la somme de 6 millions de dollars, tandis que le finaliste recevra 2,5 millions de dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *