Raja-Al Ismaily en 16è de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions : Un match sous haute pression

Raja-Al Ismaily en 16è de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions : Un match sous haute pression

Le Raja de Casablanca a un nouveau rendez-vous de grande importance.

Il s’agit du choc qui va l’opposer ce soir au complexe sportif Mohammed V au club égyptien d’Al Ismaily comptant pour les 16è de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions. Les Verts, ragaillardis par leur dernier sacre en Coupe de la Confédération, ont à cœur de faire long feu dans cette compétition qui met à la clef de juteuses récompenses.

Cependant, l’unique représentant des couleurs nationales en cette coupe, après l’élimination du Wydad de Casablanca, a surpris ses supporters lorsqu’il s’est incliné en Botola Maroc Telecom juste après le sacre. Le champion avait-il besoin de plus de repos ?

Qu’à cela ne tienne, le Raja devrait coûte que coûte décrocher le ticket de qualification au prochain tour. Fort de sa belle opération au match aller à l’issue de laquelle il a contraint les Egyptiens au nul (0-0), il possède aujourd’hui l’avantage de disputer sereinement le match retour, soutenu par son large public qui ne ménagera aucun effort pour l’encourager jusqu’au bout. De plus, le Raja, bien qu’auréolé par le récent titre continental, traverse une période mouvementée marquée par des querelles intestines, notamment entre l’entraîneur de l’équipe Juan Carlos Garrido et son adjoint Youssef Sefri.

Al Ismaily chercherait à saisir cette aubaine pour déstabiliser son adversaire.   

Le club est considéré comme l’un des grands clubs égyptiens qui adopte un jeu purement offensif. D’ailleurs, bien que son choc face au Raja n’ait connu ni vainqueur ni vaincu, les occasions, elles, ont été foisonnantes lors du match aller. La première mi-temps a été marquée par une forte pression du club égyptien sur le portier du Raja Mohamed Bouamira, auteur soit dit en passant d’une excellente prestation. Al Ismaily était à l’affût de la moindre occasion pour créer la différence sachant pertinemment qu’il fallait impérativement plier l’affaire à domicile avant la manche retour au complexe Mohammed V, fief du club casablancais et véritable épouvantail pour les visiteurs.

Le coach d’Al Ismaily, Jorvan Vieira, est un fin connaisseur du football national. Le Brésilien a, en effet, entraîné plusieurs clubs marocains, notamment le Wydad, l’IRT, l’AS FAR et a été un temps adjoint de Feu Mehdi Faria. S’appuyant sur ses expériences, il aura à cœur de remporter cette rencontre et qualifier ses hommes au prochain tour avant de présenter sa démission. En effet, Raja-Al Ismaily constitue pour Vieira l’ultime match avant de quitter son poste.

Le choc maroco-égyptien reste ainsi ouvert à tous les pronostics.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *