RCA-WAC : La défaite est interdite

RCA-WAC : La défaite est interdite

8èmes de finale de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions

Les deux coachs sont partisans d’un football offensif avec en prime un jeu de haute facture et une plus grande envie de gagner.

Le derby casablancais aujourd’hui autant qu’hier entre les deux clubs les plus renommés du pays revêt une grande importance sportive. Ce qui laisse présager que celui prévu ce samedi en soirée dans le cadre des huitièmes de finale en deux actes de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions promet d’être chaud bouillant.

Autant dire qu’il va prendre une dimension toute particulière en vue de la qualification pour les quarts de finale. Car les deux équipes affichent une forte volonté d’aller de l’avant dans cette compétition. Le parcours des deux antagonistes dans celle-ci est proche de la perfection. Confiants, leur lutte est multiple puisqu’elle concerne également la Ligue des clubs champions d’Afrique où ils sont tous les deux engagés. Pour tout dire, ils ne rêvent que de gloire et de titres.

Comme d’habitude, le complexe Mohammed V sera plein par les fans des deux camps afin d’encourager et soutenir leurs favoris. Dans ce combat grandiose, les deux «ennemis jurés» se préparent à une lutte acharnée et sans merci. L’une comme l’autre compte dans ses rangs des individualités de haut niveau. Ce qui est intéressant à noter c’est que  les deux coachs sont partisans d’un football offensif avec en prime un jeu de haute facture et une plus grande envie de gagner.

Dimanche dernier, à l’issue du match contre l’OCS pour le compte de la cinquième journée de la Botola Pro D1, le RCA n’a obtenu qu’un point loin de ses bases. Ce résultat ne reflète pas la physionomie du match à cause des nombreuses occasions ratées par les partenaires de Soufiane Rahimi. Tandis que son éternel rival s’est imposé à domicile pour la mise à jour de la deuxième journée face au CAYB (3-1).
Mais le derby a toujours été d’un autre parfum. Et la défaite est interdite. Zniti et Tagnaouti, deux excellents gardiens réputés très bons sur leur ligne et à l’aise dans les sorties aériennes, vont tout faire pour empêcher les attaquants de trouver le chemin des filets.

A priori, dans ce genre de confrontation, la pression est trop forte. Alors une question se pose : Qui sortira vainqueur de ce derby pas comme les autres ? Le Raja ou le Wydad, deux équipes qui offrent un football alléchant.

Souhaitons que la victoire de ce premier acte récompensera celui qui donnera le meilleur de lui-même.

L’autre représentant du Maroc en compétition, l’Olympic de Safi, sera opposé à l’Espérance Sportive de Tunis. Inutile de souligner que ce choc sera suivi par tous les passionnés du ballon rond national en raison de sa particularité.

Les Safiots sont arrivés à ce stade de la compétition après avoir écarté lors du précédent tour l’équipe bahreïnie d’Al Riffa. Leur prochain adversaire est un habitué des grands rendez-vous. Ayant le plus souvent fait long feu dans les compétitions auxquelles elle prend part, l’EST ménage bien sa monture.

Toujours est-il que ce match aura un arrière-goût, celui du scandale de Radès qui a laissé un sentiment d’injustice chez les supporters marocains. A l’OCS de sortir le grand jeu à domicile avant de disputer la manche retour prévue le 23 novembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *