Sinistre journée de la Botola Maroc Telecom: Halte au vandalisme !

La 21ème journée de la Botola Maroc Telecom s’est tristement illustrée. Des actes de vandalisme ont entaché la soirée footballistique qui est supposée être festive.

Le match ayant opposé le Raja Casablanca au Chabab Al Hoceima ne s’est pas déroulé sans laisser d’irréparables séquelles. A la suite de cette rencontre qui s’est déroulée samedi soir au complexe Mohammed V et qui s’est terminé par la victoire des locaux par 2 buts à 1, de violents heurts ont éclaté entre deux groupes de supporters du Raja comme l’a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Selon des données préliminaires, des affrontements ont éclaté entre des supporters du Raja juste après la victoire de leur équipe, ce qui a causé plusieurs blessures et la dégradation de biens publics et privés.

«Deux personnes sont décédées à leur arrivée à l’hôpital, dont une avait été blessée par un objet tranchant, tandis que l’autre ne présentait aucun signe apparent de violence, et 54 autres ont été blessées et évacuées vers l’hôpital Moulay Youssef pour recevoir les soins nécessaires», précise le communiqué.
En dehors du stade, 11 voitures de particuliers ont été dégradées par des jets de pierres. Les opérations sécuritaires menées ont conduit à l’arrestation de 10 personnes avant le début du match et 31 autres après sa fin, pour leur implication dans des actes de vandalisme. La préfecture de police de Casablanca a ouvert, samedi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances de ces actes de vandalisme et appréhender toutes les personnes impliquées.

La commission de discipline n’y est pas allée de main morte. Hier, la sentence qu’elle a prononcée à l’égard du club Vert était lourde. Ce dernier écope d’une amende de 100.000 dirhams et devra disputer 5 rencontres à huis clos. Le club devra également s’acquitter des dommages causés au Complexe Mohammed V.
Sous une atmosphère beaucoup moins tendue, se sont déroulées les autres rencontres. L’Ittihad de Tanger s’est imposé à domicile face au Difaâ d’El-Jadida par 1 but à 0 au Grand stade de la ville du détroit.

Le but de la victoire des Tangérois a été inscrit par Abdelghani Mouaoui à l’heure du jeu.Grâce à cette victoire, l’IRT, qui compte désormais 33 points de 20 matches, rejoint provisoirement, à la place de dauphin, le FUS de Rabat (19 matches), engagé en Coupe de la CAF.
Difaa El-Jadida, lui, stagne à la 13è place avec 20 unités.
L’autre club nordiste, le Moghreb Tétouan, a ramené un précieux nul de Oujda face au Mouloudia local. Celui-ci était pourtant le premier à scorer par le biais d’Issam Boudali (17è). Les visiteurs ont réussi par la suite à égaliser et à s’imposer grâce à Zaid Karouche (49è) et Mohamed Aberhoun (61è).
Suite à ce succès, le club tétouanais se hisse à la sixième place avec 31 points et un match en moins. Les Oujdis, eux, stagnent à la dixième place (24 points), ex aequo avec l’AS FAR, qui compte un match en moins.
Enfin, la rencontre opposant le Hassania Agadir à la Renaissance Berkane n’a connu ni vainqueur ni vaincu.
Avec ce nul, les Berkanis, quatrièmes avec 32 points et un match en moins, ratent l’occasion de rester accrochés au peloton de tête. Le Hassania, lui, se hisse à la 7ème place

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *