Tanger : Renforcement des infrastructures sportives

Tanger : Renforcement des infrastructures sportives

Six stades de proximité et douze autres de taille plus petite dans le pipe

Le conseil préfectoral de Tanger-Asilah a opté pour un crédit auprès du Fonds d’équipement communal (FEC) pour assurer le financement de ces infrastructures sportives.

La préfecture de Tanger-Asilah connaîtra la réalisation de plusieurs nouveaux projets sportifs dont l’aménagement de quatre structures multidisciplinaires mises en place dans leur ensemble dans la ville du détroit. C’est du moins ce qui est ressorti des travaux de la session extraordinaire du conseil préfectoral organisée récemment au siège de la wilaya de Tanger. Selon les données émises à cette occasion, ces projets nécessitent un investissement global de 46 millions de dirhams.

L’ensemble de ces projets sera réalisé dans le cadre d’une convention liant le conseil préfectoral au ministère de la jeunesse et des sports et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN). Approuvée lors des travaux de cette session extraordinaire, cette convention de partenariat prévoit la création de six nouveaux stades de foot de proximité sur le territoire urbain de Tanger. Ces nouveaux terrains (100 m X 60 m) seront munis d’une pelouse artificielle. Cette convention prévoit aussi la création de douze stades de taille plus petite (44 m X 24 m) répartis en milieu urbain et rural. Ils seront dotés d’une pelouse artificielle. Et ce à l’instar des autres structures sportives nouvellement mises en service à Tanger. Sur ces douze nouveaux projets, il est prévu la création de sept stades dans le monde rural. Alors que le reste sera réparti dans le milieu urbain (quatre terrains de foot à Tanger et un seul à Asilah). La ville du détroit bénéficiera, dans ce même contexte, d’un autre projet d’aménagement de quatre terrains de sport multidisciplinaire.

Il est à noter que le conseil préfectoral de Tanger-Asilah, en concertation avec ses deux autres partenaires, a opté pour un crédit auprès du Fonds d’équipement communal (FEC) pour assurer le financement de ces infrastructures sportives (pour l’enveloppe budgétaire de 46 millions de dirhams). Le ministère est engagé, dans le cadre de cette même convention, à approvisionner le compte bancaire (ouvert par le conseil préfectoral pour la réalisation de ces projets) pour régler l’ensemble de ce crédit contracté auprès du FEC. Quant au conseil préfectoral, celui-ci est chargé d’accorder le foncier pour la mise en place de ces structures sportives dans leur totalité. Alors que l’APDN aura pour mission, en coordination
avec les services de la préfecture de Tanger-Asilah et la direction régionale de la jeunesse et des sports, la construction de l’ensemble de ces chantiers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *