Wydad-Al Ahly : Une finale pas comme les autres

Wydad-Al Ahly : Une finale pas comme les autres

Match retour de la Ligue des champions d’Afrique

Les représentants des couleurs nationales ne semblent pas être impressionnés par les louanges démesurées de la presse égyptienne envers les Diables Rouges.

Le Wydad de Casablanca s’apprête à vivre un tournant historique. Samedi en soirée, il pourrait soulever la Coupe de la Ligue des champions d’Afrique, la deuxième de son histoire. Cela va faire un quart de siècle que les Wydadis attendent ce moment fort et rempli de passion.

Pour ce faire, il lui faudra se battre contre Al Ahly, ce géant du Caire, recordman de victoires en Ligue des champions avec (8 titres). Qu’à cela ne tienne, les représentants des couleurs nationales ne semblent pas être impressionnés par les louanges démesurées de la presse égyptienne envers les Diables Rouges.

Le Wydad, dirigé par le discret et méthodique Houcine Ammouta, a surtout orienté sa concentration sur la rencontre qui l’attend tout en étudiant ses différents scénarios.

Cependant, ce qui ne changerait certainement pas, c’est la tactique adoptée du 4-3-3 avec laquelle le Wydad s’est rapproché des sommets en arrachant un nul bonifié loin de ses terres. Trop brouillon, Al Ahly n’a pas su trouver les ressources pour répondre à l’équation tactique qui lui a été imposée.

Si les Cairotes se retrouvent, plus que jamais, sous pression après le nul d’Alexandrie, force est de constater que la formation de Ammouta, qui pourrait devenir le premier technicien marocain à goûter au sacre dans la plus prestigieuse des compétitions, devra faire preuve de solidité défensive, d’une force de caractère et de davantage de concentration pour forcer le destin face à un grand habitué de ce genre de rendez-vous.

Le technicien zemmouri s’est montré conscient de la difficulté de la mission en faisant valoir, dans une déclaration à la presse, mardi à l’issue d’une séance d’entrainement à Rabat, qu’il a exhorté ses joueurs à éviter les erreurs individuelles contre un adversaire qui dispose de joueurs de qualité capables de faire mouche à tout moment.

D’après Ammouta, le nul à l’extérieur est un résultat positif mais il demeure un score piège, soulignant que les joueurs du Wydad ont les qualités nécessaires pour remporter la victoire.

Évoquant l’indisponibilité de Mohamed Ounajem, un des piliers de l’effectif wydadi, le coach a assuré que l’équipe dispose de plusieurs joueurs capables de s’acquitter des tâches d’Ounajem sur l’aile droite du Wydad.

Du côté égyptien, l’infirmerie compte plusieurs blessés. Al Ahly devrait donc se passer, selon la presse égyptienne, des services de Salah Gomaa, non encore remis d’une blessure qui l’a déjà empêché de jouer le match aller. De même, Houssam Badri ne pourra pas compter sur Walid Tawfiq. Absent lui aussi lors du match aller d’Alexandrie, le joueur qui venait de se remettre d’une blessure, a rechuté lundi dernier à l’entraînement au Caire. Pour sa part, Imad Metaab ne serait pas de la partie pour des raisons familiales.

Cependant, l’histoire démontre que les rencontres entre le Wydad et Al Ahly ont toujours été équilibrées et disputées. En sept confrontations, les Cairotes ont gagné à deux reprises, le Wydad une seule fois, alors que quatre parties se sont soldées par un score de parité. Ce qui promet une finale au sort imprévisible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *