Wydad-RSB et Raja-WAF en demi-finale de la Coupe du Trône : Tous les pronostics sont permis

Wydad-RSB et Raja-WAF en demi-finale de la Coupe du Trône : Tous les pronostics sont permis

L’entraîneur Mounir Jaaouani dont les derniers résultats l’ont exposé à de grandes critiques joue l’une de ses dernières cartes pour espérer rester aux commandes du club oriental.

Les quarts de finale de la Coupe du Trône de football avaient livré l’identité des équipes qualifiées pour le dernier carré. Il s’agit du Wydad, du Raja, de la Renaissance de Berkane et du surprenant Widad de Fès. Pour en arriver là, ces équipes ont eu des parcours mitigés et avaient hérité d’adversaires de différentes divisions. Le WAF s’est  qualifié aux demi-finales, en battant difficilement le Stade Marocain par 3 buts à 2 à Rabat. Issu de la division amateur, le Stade Marocain peut être fier de ce qu’il a accompli. Cette expérience lui sera d’une utilité considérable pour forger les compétences des joueurs qui aspirent à accéder cette saison à la deuxième division.

Le WAF, lui, est la première équipe à avoir accédé à ce tour. Il affrontera le Raja ce samedi au Grand stade de Tanger.

Les Verts avaient éliminé au tour précédent le Rapide Club Oued Zem sur le score de 1 but à 0. En se référant aux statistiques, le Raja a toujours eu le dernier mot devant son adversaire fassi. De plus, ce dernier, bien qu’arrivé à ce stade de compétition, n’arrive plus à retrouver son équilibre d’antan. Incapable de retrouver l’élite depuis sa relégation en deuxième division en 2014, ses résultats actuels sont loin d’être rassurants. Il occupe actuellement la 11ème position avec 6 points engrangés après 3 défaites, 3 nuls et une victoire.

Cependant, la Coupe du Trône garde ses propres spécificités qui laissent les debats ouverts à tous les pronostics. Ces mêmes débats seront encore plus incertains à l’occasion du choc opposant ce vendredi au complexe sportif de Fès le Wydad de Casablanca à la RSB.

Les Rouges ont poinçonné leur ticket pour les demi-finales après avoir battu l’Olympic de Safi sur le score de deux buts à un. Dans ce match, ils avaient montré un visage nettement différent. La touche française du nouveau coach René Girard qui dirigeait sa première rencontre s’était bien fait ressentir. Toutefois, il a été fortement critiqué suite au nul enregistré par le Wydad face au club tunisien l’Etoile du Sahel pour le compte du Championnat arabe des clubs. Ceci a installé un climat de doute et de pressions. Le technicien français est appelé à décrocher la qualification pour la finale, un tour que le club casablancais n’a pas atteint depuis 14 ans.

Son adversaire du jour, malheureux finaliste en 2014 face au FUS, a l’ambition de ne pas laisser filer cette nouvelle occasion. Pour ce faire, il compte sur le retour de ses principaux joueurs qui se sont remis de leurs blessures, à savoir Laba Kodjo, Abdessamad Lembarki et Hamdi Al Achir. L’entraîneur Mounir Jaaouani dont les derniers résultats l’ont exposé à de grandes critiques joue l’une de ses dernières cartes pour espérer rester aux commandes du club oriental. A la lumière de toutes ces données, le choc Wydad-RSB tiendra sûrement toutes ses promesses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *