Après le sacrifice, bonjour les saletés !

Comme chaque année, la question de la propreté pendant les jours de l’Aïd El Kébir revient au-devant de la scène. Ce week-end, par exemple, les rues des grandes villes marocaines croulent sous les ordures et en particulier celles de Casablanca…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *