El Ouradi : «C’est soit moi, soit Bouya Omar»

«C’est soit moi, soit Bouya Omar». C’est en ces termes que Houcine El Ouardi, ministre de la santé, a exprimé, mardi 19 mai 2015 au Parlement, sa détermination pour résoudre le problème du Marabout de Bouya Omar où un près d’un millier de malades mentaux sont séquestrés. Pour le ministre, régler ce problème constitue une «urgence». «Nous travaillons depuis une année pour trouver une alternative à la fermeture de l’asile anarchique au sein de ce Marabout», a-t-il assuré.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *