Grèce : Bloqués, des migrants se cousent les lèvres pour protester

Depuis cinq jours, plusieurs migrants ont entamé une grève de la faim en cousant leurs bouches pour protester contre la fermeture partielle de la frontière entre la Grèce et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *