Salé : quand le cirque donne des ailes

Mustapha alias Swinga, étudiant de l’école nationale du cirque de Salé rejette, à l’instar de ses camardes, «la fausse image» que certains médias étrangers ont dressée de leur école, «comme étant un centre pour enfant de la rue».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *