Un richissime américain confesse ses crimes par inadvertance

Alors qu’il faisait l’objet d’un documentaire, le richissime américain Robert Durst, 71 ans, a avoué par inadvertance avoir commis des crimes. Il a été interpellé ce week-end à la Nouvelle Orléans dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de son amie Susan Berman, en l’an 2000.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *