24 heures

Charmant accueil à la clinique Ziraoui

La polyclinique Ziraoui à Casablanca se trouvait dans un état catastrophique, notamment avec la dégradation côté hygiène et propreté, et souffrait du manque de matériel médical. Depuis quelque temps, les choses se sont nettement améliorées. Des travaux de rénovation et de réparation ont eu lieu et la propreté a gagné du terrain. Du côté matériel, les pourparlers sont entamés avec des entreprises compétentes pour l’octroi de certains outils de travail. Cependant, une grande lacune continue de marquer la vie quotidienne à la clinique en question. L’accueil des malades et des visiteurs laisse à désirer. Nombreux sont les citoyens qui s’étaient plaints de l’arrogance avec laquelle les reçoit la responsable du service de facturation. Il arrive à certains membres de famille de personnes malades hébergées d’attendre plus de deux heures rien que pour avoir la fameuse facture de sortie. Ce genre d’anomalie ne cadre pas avec les efforts du ministère de la Santé publique qui se démène autant que faire se peut pour redorer le blason assez terni d’un secteur aussi vital que celui de la santé des citoyens.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus