24 heures

élections législatives : Les réseaux sociaux guetteront les fraudeurs

Pour la première fois au Maroc, le suivi des fraudes électorales se fera via les nouvelles technologies de l’information. L’OMDH (Organisation marocaine des droits humains) a initié au niveau national une nouvelle approche de l’observation des élections via l’utilisation d’une plate-forme électronique. Cette possibilité donnera à tous les citoyens et observateurs l’occasion pour signaler et visualiser des incidents, des dysfonctionnements ou violations liés à l’opération électorale par différents moyens technologiques, à savoir le SMS, l’e-mail et autres moyen comme les réseaux sociaux à l’instar de Twitter ou Facebook.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux