24 heures

Elyazghi reverse à l’OMDH ses indemnités pour “préjudices subis”

Le Premier secrétaire de l’USFP, Mohamed Elyazghi, a reçu de l’Etat 350.000 dirhams pour « préjudices subis », a-t-on appris lundi à Rabat. M. Elyazghi, a décidé de faire don de cette somme à l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH). Il a indiqué à l’AFP que cette indemnisation a été accordée pour « préjudices subis » à l’occasion d’enlèvements, de détentions et de procès arbitraires dont il a été victime durant les années de plomb. Elle ne concerne pas, a-t-il précisé, un attentat au colis piégé qui l’a grièvement blessé en 1973. Cet attentat, comme l’assassinat du leader socialiste Omar Benjeloun en 1975 à Casablanca – imputé à un mouvement islamiste-, feront l’objet de demandes ultérieures, a-t-il dit. «Je n’ai pas encore rencontré le président de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), pour lui remettre le chèque, mais cela se fera dans les prochains jours», a affirmé M. Elyazghi en précisant qu’il n’avait réclamé comme indemnisation qu’un dirham symbolique. Mohamed Elyazghi, 68 ans, a été élu fin novembre dernier à la tête du l’USFP après le retrait de la scène politique de son prédécesseur, l’ancien Premier ministre socialiste, Abderrahmane Youssoufi.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...