24 heures

Grève de la faim des enseignants algériens

Les enseignants contractuels algériens affiliés au Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP), ont entamé lundi, une grève de la faim illimitée après avoir épuisé toutes les autres formes d’action pour faire aboutir leurs revendications, annoncent des sources syndicales. Un groupe d’une cinquantaine de cadres représentant le syndicat national des contractuels, venus de différentes wilayas du pays, se sont rassemblés lundi au siège du SNAPAP à Alger pour dénoncer «la précarité» que vit cette catégorie d’enseignants, dont un grand nombre, affirment ces sources, n’ont pas touché leurs salaires depuis des mois. Ils sont plus de 1400 enseignants contractuels à Béjaïa à n’avoir pas eu droit à une rémunération depuis trois ans, a indiqué Meriem Maârouf, porte-parole du Conseil national des contractuels.

Articles similaires

24 heuresSociétéUne

Immersion dans les laboratoires de la fondation MAScIR

Elle développe plusieurs projets à la fois

24 heuresUne

Accidents de la circulation : 29 morts et 1.926 blessés du 13 au 19 août

Un total de vingt-neuf personnes ont été tuées et 1.926 autres blessées,...

24 heuresUne

Enlèvement, séquestration et viol avec violence : Trois personnes arrêtées à Casablanca

Les services du district de police de Hay Hassani à Casablanca ont...

24 heuresLivreUne

Parution du roman «Rhapsodies de Tanit la captive», d’Ahmed Boukouss

«Rhapsodies de Tanit la captive» est l’intitulé de l’ouvrage d’Ahmed Boukouss, qui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux